Comment surmonter sa « vidéophobie » ?

Hello, j’espère que vous allez bien. Toujours un honneur pour moi de vous retrouver à chaque fois dans un nouvel article.

Aujourd’hui, on parle de la peur de se filmer en vidéo. J’en ai beaucoup souffert, c’était ma bête noire, ma plus grande phobie. Il m’a fallu année sur année pour arriver à vaincre un jour cette peur qui me paralysait.

Je sais que je ne suis pas la seule à avoir vécu ce genre de situation. Et si moi, malgré ma timidité imposante, j’ai pu réussir à surpasser, à affronter cela, c’est que vous le pouvez aussi.

Alors, si vous aussi, avez envie de passer ce cap et de pouvoir vous exprimer librement, d’être vous-même, continuez la lecture👇🏽

Allons-y !!!

Me prendre en vidéo, ma plus grande phobie

Pendant longtemps, j’avais pas le courage ni la confiance nécessaire pour me prendre en vidéo. Je pensais toujours à mes imperfections. Je me disais , que je n’étais pas assez belle en vidéo, que je n’avais pas de belles dents et que tout cela se remarquerait devant la caméra.

J’avais sans doute une mauvaise image et estime de moi-même. J’avais peur que mes amis/es se moquent de moi. Pour moi, il était hors de question que je me prenne en vidéo. Ça me fesait tellement peur et je me trouvais ridicule.

Mais à partir du moment où j’ai pris les choses en main, tout a changé pour moi. Je vous donnerai plus de détails un peu plus loin. En attendant, découvrons rapidement pourquoi la plupart des personnes ont la phobie de se prendre en vidéo.

Pourquoi la plupart des personnes ont peur de se filmer en vidéo ?

Pour ma part je n’arrivais pas à franchir le pas parceque j’avais peur que :

  • • qu’on se moque de moi;
  • • de l’image que je pourrais renvoyer;
  • • peur de l’avis des autres;
  • • j’avais pas confiance en moi;
  • • peur des critiques;
  • • mauvaise estime et image de moi.
  • Cependant, j’ai quand même voulu pousser ma curiosité un peu plus loin. Ce qui m’a amené à réaliser un petit sondage sur la question. Je me suis rendue compte qu’il y avait deux choses essentielles qui revenaient à chaque fois dans les réponses que j’ai obtenu : le manque de confiance en soi et la peur des autres.

    À lire aussi : Comment gérer le stress de façon continue chez un entrepreneur ?

    Résultats du sondage

    Je vous présente les quelques réponses que j’ai eu :

    Moi : Pourquoi as-tu peur ou honte de te prendre en vidéo et de l’a publier ? Ou pourquoi après l’avoir fait , tu supprimes aussitôt ?

    Inconnus :

    << Je n’ai pas confiance en moi >>

    << Je ne suis pas à l’aise devant la caméra >>

    << J’ai peur de l’image que je renvoie et de ce que les gens vont dire >>

    << La peur de ne pas être parfait >>

    << J’ai peur qu’on se moque de moi >>

    Comment être à l’aise devant la caméra et surmonter sa  » vidéophobie  » ?

    Pour moi, la première chose à faire est de sortir de sa zone de confort.

    Ce premier conseil me pousse à vous raconter mon histoire, ma propre histoire : comment est-ce que j’ai pu réaliser ma toute première vidéo et quelles sont les conditions dans lesquelles cela a eu lieu ?

    Tenez-vous prêt car vous allez vous rendre compte de beaucoup de choses après avoir lu.

    C’est parti 👇🏽👇🏽

    1- Sortir de sa zone de confort

    On est en Juin 2019. Je suis en master I. Tout allait bien, j’allais en cours. Mais il y avait une chose qui me manquait, j’avais besoin de changement, de sortir de ma zone de confort, de faire autre chose et pourquoi pas gagner mes premiers centimes en travaillant.

    Et heureusement pour moi, dans le temps, des offres de formations sur le marketing digital, la vente, la publicité circulaient. L’offre qui a le plus capté mon attention était celle-ci :  » même en étant étudiant, travailles de chez toi et gagnes 80 euros par semaine. »

    J’ai toute suite pris des informations sur la formation et je me suis inscrite. J’étais tellement excitée et fière par la même occasion. Tout ça était nouveau pour moi et j’en avais besoin. C’est quelque chose que je n’aurais pas eu le courage de faire il y a quelques années de cela à cause de ma timidité.

    Je commence ainsi la formation. J’essayais de jongler entre mes cours et cette toute nouvelle formation. C’est à ce moment là que je me suis découverte une nouvelle passion et de nouvelles compétences pour la vente en ligne, le marketing digital et la publicité.

    A la fin de la formation, on a eu droit à des moments d’essai , de test . J’avais pour but de vendre 15 tartines de chocolat en une semaine. Un Paris que j’ai pu relever avec brio.

    Un jour, lors de nos séances de formation, j’ai dû pour la première fois de toute ma vie me confronter à ma plus grande peur : celle de me prendre en vidéo.

    À lire aussi : Comment gérer le stress de façon continue chez un entrepreneur ?

    Le formateur sans nous prévenir a demandé à ce qu’on fasse une vidéo pour présenter le produit sur lequel on travaillait(les tartines au chocolat). Je ne m’y étais pas du tout préparer, je ne m’y attendais pas non plus.

    C’est comme si j’étais en plein sommeil et qu’on vient me verser de l’eau froide en pleine figure ! Je me suis retrouvée confronter à ma plus grande peur. Je n’avais plus le choix ni aucune excuse à ce moment là. C’est comme si j’étais prise au piège.

    Ça été un gros challenge que j’ai sû relever. L’une de mes plus belles expériences. Au bout de 4 à 6 essais ou plus, je réussis enfin à faire une vidéo potable.

    Le plus stressant c’est que c’est le formateur même qui nous filmait. Mais j’étais quand même fière du résultat final obtenu même si ça se voyait que j’étais pas du tout une habituée des caméras.

    Je vous laisse découvrir la toute première vidéo que j’ai tourné.

    Ça a été l’élément déclencheur qui a changé ma vie à jamais .

    Depuis lors, j’ai déjà eu à tourner plusieurs vidéos que ce soit seule ou avec des amis/es, que je publie sans peur sur mes réseaux sociaux.

    Vous comprenez maintenant pourquoi il est important de sortir de sa zone de confort aussi parfois? D’aller faire de nouvelles expériences, d’oser, rencontrer de nouvelles personnes ?

    Tout ça m’a permis de me rendre compte que j’avais fait une énorme erreur en me montrant aussi réticente à l’idée de me prendre en vidéo.

    J’ai appris à m’accepter telle que j’étais , à faire la paix avec mon image, l’image que je renvoyais aux autres, à accepter mes défauts , à aimer mes dents, et à me dire que j’avais le plus beau des sourires et que j’étais tout à fait normal en vidéo. J’ai arrêté de me dévaloriser tout simplement.

    2- Se filmer quand on peut

    Vous êtes allongés sur votre lit, vous ne faites rien , pourquoi ne pas prendre votre téléphone ou votre caméra et vous filmez, peut-être pour raconter votre journée ou tout ce que vous voulez. À vous de voir !

    Une fois la vidéo terminée, regardez-vous. Je sais que c’est difficile et que beaucoup n’arrive pas à le faire mais c’est une étape primordiale.

    À lire aussi : Comment gérer le stress de façon continue chez un entrepreneur ?

    3- Se parler devant le miroir

    Oui. Et c’est quelque chose que je fais très souvent. Mettez-vous devant le miroir, complimentez-vous, dites vous de belles paroles : je suis belle/beau , je suis intelligent/e, je suis un/e femme/homme fort/e, je t’aime , je m’aime.

    Faites-le très souvent. C’est une technique qui va vous permettre de vous accepter et de vous aimer, de prendre conscience de votre réel poitentiel.

    4- Publiez les vidéos que vous tournez

    Et oui, pourquoi la plupart d’entre nous se filment ? C’est sûrement pas pour pour le mettre au placard mais de la publier, pour montrer au monde entier.

    Cependant, si vous n’arrivez pas à le mettre sur vos réseaux sociaux, envoyez-le alors à des amis ou connaissances qui vous sont très proches et intimes. Ils pourront vous donner leur avis et cela vous permettra de mieux vous améliorer.

    5- Fixez-vous des objectifs

    Oui c’est très important, peu importe ce que vous voulez faire dans la vie , vous devez avoir un ou des objectifs. Pourquoi certaines personnes vont à l’école ou étudient ? C’est pour avoir un avenir meilleur et du coup rien que d’imaginer comment sera leur vie une fois les études terminées, ça les motive encore plus .

    Alors, pourquoi vous vous filmez ? ?

    Pour vaincre votre timidité ? Pour pourvoir vous exprimer librement ? Pour le plaisir ? Pour aider votre entourage par des tutoriels, astuces ou conseils ?

    Voilà autant de questions auxquelles vous devriez répondre avant de vous lancer.

    Vous avez aimez cet article ? N’hésitez pas à le partager autour de vous.

    Suivez-moi sur Instagram & Twitter .

    Publié par Mondukpè

    Écrire c’est ce qui me fait vibrer ! Lorsque je suis inspirée, les mots valsent dans ma tête jusqu’à parfois se bousculer et mes doigts se laissent guider...Vivre sa passion n'a pas de prix💫

    19 commentaires sur « Comment surmonter sa « vidéophobie » ? »

    1. Bonjour. L’important c’est l’énergie et la vérité dans ce que l’on fait ou veut communiquer. Si c’est artificiel, ça se voit. Être soi même, rigolo ou sérieux, peut importe du moment que l’on ne se crée pas un personnage (Sauf si c’est volontaire/exemple un déguisement choisi en rapport avec le sujet). Avoir la pêche, sourire, c’est important. merci pour ton article. Alan

      Aimé par 2 personnes

    2. Ohlala grand sujet ! Je déteste me voir en vidéo : ma voix, mon visage, mes mimiques. Je n’arrive meme pas à être en facetime ou à faire une story sur les réseaux. Je vais essayer les conseils que tu viens de donner mais je ne pense pas que ca changera grand-chose…

      Aimé par 1 personne

        1. Je vous comprends, mais vous savez personne n’est parfait , même moi pendant longtemps, je détestais me prendre en vidéo parceque je me trouvais pas assez bien a l’écran, je me disais que tous les défauts que j’ai se remarqueraient. Mais à un moment donné, j’ai arrêté de me torturer à ce point, j’ai commencé par m’accepter telle que je suis et à me foutre royalement de ce que les gens peuvent dire. Que ce soit votre voix, votre tête, dites vous que ça c’est vous , vous êtes spéciale et uniques, mais bon après tout, tout est une question de volonté, si vous n’avez pas non plus une réelle passion pour les vidéos , je vous comprends

          Aimé par 1 personne

    3. Bonsoir, cet article est l’un des meilleurs que j’ai eu à lire et surtout qui m’a aidé à résoudre un grand problème, ma <>. Il y a un an déjà je voulais me lancer sur youtube mais pour des raisons que je m’imaginais, les imperfections, je n’ l’ai jamais fait. Grâce à toi j’ai pu finalement le faire sans attendre d’être dans les meilleures conditions… Infiniment merci. Parfois j’ai l’impression qu’elle lit dans mes pensées et voit mes problèmes 😂

      Aimé par 1 personne

    Répondre à helloootoday Annuler la réponse.

    Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Photo Google

    Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s

    Créer un nouveau site sur WordPress.com
    Commencer
    %d blogueurs aiment cette page :