Comment apprendre à garder son calme en toute circonstance ?

– “ Maiouna, je suis vraiment désolé pour ma réaction de la dernière fois. Je ne sais pas ce qui m’a pris mais je n’ai nettement pas pu me contrôler “.  Va te laver les mains(mdr) si tu n’as jamais prononcer cette phrase de ta vie après avoir perdu ton calme suite à un événement ou une situation qui t’a causé du tort, blessée ou mise mal à l’aise.

Nous sommes tous des êtres humains et il est très facile pour nous de nous laisser emporter par nos émotions face à certaines situations de la vie quotidienne.

Le plus dure dans tout ça, c’est que nous avons des réactions ou des comportements qui sont parfois irréversibles comme par exemple : aller jusqu’aux mains, détruire des choses à forte valeur (je veux parler de cette femme qui par jalousie casse le téléphone de son homme ou brûle sa voiture ou encore qui réduit en miette son ordinateur, je veux aussi parler de cet homme qui par jalousie verse de l’acide sur le visage de sa campagne), commettre un meurtre ou sortir des phrases super blessantes.

LIRE AUSSI >> Comment éviter la colère et l’agressivité? de Julián MELGOSA : extrait de son livre « Un esprit positif ».

La bonne nouvelle, c’est que avec un peu de pratiques et de savoir faire, un profond travail sur soi-même, il est possible de commencer par vous maîtriser et par garder votre calme en toute circonstance. Il est possible d’apprendre à rester calme en revoyant votre manière de vivre au quotidien.

Aujourd’hui, je partage avec vous quelques astuces pour remédier à cela.

Alors, vous êtes prêt ?! si oui, allons-y !

Comment apprendre à garder son calme en toute circonstance ? 

pexels-ketut-subiyanto-4308049

Garder son calme est une qualité qui se travaille continuellement. Voici quelques conseils pour garder votre calme en toutes circonstances.

Pour garder votre calme en toute circonstance, vous devez :

éviter de vous disperser. L’un des secrets pour rester calme est de parvenir à se concentrer sur l’essentiel. Éliminez de votre agenda et de votre esprit tout ce qui n’a pas d’importance. Pour rester calme, il faut éviter de se laisser déborder par les tâches futiles, les réflexions stériles.

apprendre à planifier votre temps pour mieux le contrôler. Essayez de rationaliser les problèmes que vous traitez au quotidien afin de ne pas vous laisser submerger.

essayer de positiver. Éviter de vous focaliser sur les petits tracas de la vie.

LIRE AUSSI >> Comment éviter la colère et l’agressivité? de Julián MELGOSA : extrait de son livre « Un esprit positif ».

éviter les excitants. Adopter la « zen attitude », ce n’est pas qu’une question d’état d’esprit. Le stress et l’énervement peuvent venir de ce que vous faites rentrer dans votre corps. Évitez tous les excitants comme le café, le thé, l’alcool, le tabac, sans parler des drogues plus dures. Certains traitements médicaux tels que la pilule contraceptive ont un impact fort sur votre équilibre hormonal et peuvent également être une barrière à votre sérénité.

apprendre à vous défouler. Il est important de savoir parfois se lâcher, de libérer son trop-plein d’énergie et d’exprimer ses frustrations. À trop se contrôler, on finit par se sentir mal dans sa peau et même parfois par développer des maladies. Garder pour soi une colère ou une frustration peut mener à des symptômes physiques tels que des douleurs musculaires ou une augmentation de la tension.

Alors bougez-vous. Laissez s’exprimer votre corps et votre esprit. En faisant de l’exercice par exemple, mais pas uniquement. Les activités artistiques sont également un bon exutoire. Alors, écrivez, dansez, peignez ou faites du jogging, mais surtout, trouvez une activité qui vous plait et que vous aimez.

faire attention à votre alimentation car elle a également un effet presque immédiat sur votre niveau de stress. La nourriture peut aussi avoir une fonction d’apaisement. Mangez équilibré est l’un des secrets des personnes qui parviennent à garder leur calme en toutes circonstances.

LIRE AUSSI >> Comment éviter la colère et l’agressivité? de Julián MELGOSA : extrait de son livre « Un esprit positif ».

dormir en temps suffisante et régulièrement. Vous savez ? Les personnes fatiguées ont tendance à perdre leur calme et leur patience plus rapidement que les autres.

apprendre à débrancher. Le stress n’est pas mauvais en soi. Il est même parfois utile. Il vous permet d’engager plus d’énergie à un moment précis pour faire face à un problème.

Pour ne pas être soumis à une pression permanente, apprenez à débrancher, en éteignant votre ordinateur et en coupant votre téléphone lorsque vous n’en avez pas un besoin majeur, en passant des moments seuls à lire un livre pour vous vider l’esprit.

identifier un endroit à vous dans lequel vous vous sentez bien et où vous pouvez vous détendre. Cela peut être un café, un pouf posé à côté de votre lit, votre chambre, votre balcon ou même vos toilettes. Rendez vous régulièrement dans ce lieu pour décrocher de la vie agitée que vous menez et pour tenter de vous calmer.

LIRE AUSSI >> Comment éviter la colère et l’agressivité? de Julián MELGOSA : extrait de son livre « Un esprit positif ».

changer d’environnement. Votre environnement de vie ou de travail joue énormément sur votre capacité à rester calme. L’objectif est de créer un environnement aéré pour évoluer sereinement. Vous pouvez par exemple jouer simplement sur les couleurs de vos murs et meubles. Les couleurs froides (bleu, violet…) auront tendance à vous aider à rester calme, tandis que les couleurs chaudes (rouge, jaune…) auront un effet excitant. Libérez de l’espace pour ne pas vous sentir trop enfermé, jetez ou donnez ce qui ne vous sert à rien.

consultez un médecin. Le fait de ne pas arriver à garder son calme peut être dû à la fois à des éléments psychosociaux (stress au travail, mauvaise organisation, dépression) et à des problèmes de santé (dérèglement hormonal, prise de médicaments, trouble chronique). Ainsi, le fait de consulter un médecin ou un psychologue peut vous éclairer sur les causes de votre mal-être et votre difficulté à être zen.

Psychologues et médecins auront une approche différente et il ne faut attendre ni de l’un ni de l’autre une solution miracle pour vous calmer. Leur rôle est surtout de faire le point avec vous pour évaluer la meilleure stratégie à adopter.

tenir un journal de bord de ses émotions. Travailler sur ses pensées est une étape cruciale pour retrouver son calme. Tenir un journal de bord de nos émotions peut être une excellente façon également de les analyser et de voir en quoi nos pensées sont vraiment les nôtres ou le produit de notre colère, voire une émanation de celles de nos parents ou de la société. Coucher sur le papier en quelques mots et donc quelques secondes ce que l’on ressent peut nous éviter de hurler au téléphone sur notre chef qui nous a mis en colère ou sur notre enfant qui nous a désobéi.

faire du sport régulièrement, courir, chanter quand l’angoisse arrive sont autant d’activités pour déjouer le stress en forçant le cerveau à se concentrer sur autre chose.

LIRE AUSSI >> Comment éviter la colère et l’agressivité? de Julián MELGOSA : extrait de son livre « Un esprit positif ».

reconnaître vos émotions négatives. Lorsqu’on est face à une situation inhabituelle, il est normal d’être déstabilisé : stress, panique, colère, tristesse… Divers sentiments se manifestent. En réalité, le cerveau humain réagit selon les stimuli et envoie parfois des pensées irrationnelles.

Pour faire face, les individus développent des réactions automatiques, incontrôlables : frustration soudaine, incapacité à maîtriser ses gestes, certitude que tout va mal. Dans la majorité des cas, le fait d’ignorer ces émotions rend la peur encore plus difficile à gérer.

Afin de garder le contrôle, il est impératif de réaliser que ces sensations ne constituent qu’une réponse à l’inconfort du moment présent. Pour ce faire, il suffit de faire la liste des comportements relatifs à ces angoisses. Ainsi, vous pourrez travailler à reprendre le dessus face à chacune d’entre elles.

prendre votre temps avant d’agir. Vous devez apprendre à agir en toute conscience en vous donnant le temps de réfléchir à de meilleures solutions. Cela vous permet de franchir le pas vers la maîtrise de soi.

L’idéal est d’apprendre à relativiser et à prendre du recul, en vous servant de la technique adéquate : respirer profondément et calmement. Ainsi, vous agissez intelligemment et arrivez à vous calmer en toute circonstance.

LIRE AUSSI >> Comment éviter la colère et l’agressivité? de Julián MELGOSA : extrait de son livre « Un esprit positif ».

pratiquer le yoga et la méditation. Ce sont de très bons entraînements à la concentration. On y apprend à se concentrer sur un point très précis ou sur une pensée par exemple, et à faire abstraction de tout élément perturbateur. Ces disciplines vous apprennent à travailler votre respiration, à la contrôler et à la réguler. Ces techniques de relaxation débarrassent de toutes émotions déstabilisantes et permettent de retrouver le calme.

Sources :

Nous voici donc à la fin de cet article portant sur : Comment apprendre à garder son calme en toute circonstance ? J’espère qu’après l’avoir lu, vous aurez moins de difficulté à  contrôler vos émotions négatives.

Et vous ? Quels autres conseils pourriez-vous nous donner pour apprendre à garder notre calme en toute circonstance ?

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager autour de vous.

Comment booster et améliorer votre efficacité personnelle ?

Votre patron, vos proches vous reprochent tout le temps votre manque d’efficacité ? Vous aimeriez bien changer cela, mais vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre ?

Cet article ne pouvait pas mieux tomber pour vous !

Aujourd’hui, je partage avec vous quelques superbes astuces pour gagner en efficacité et surtout pour réussir et accomplir tout ce que vous faites avec splendeur et bienveillance.

Ceci peut aussi vous intéresser : Apprendre à s’aimer soi-même en dix(10) étapes!

Comment booster et améliorer votre efficacité personnelle ?

L’une des choses principales qui peuvent vous freiner dans votre quête de l’efficacité est le manque de temps. Pour cela, il serait primordial que vous mettiez en place un plan de travail, que vous planifiez convenablement vos journées.

Mais c’est pas tout !

En plus de savoir bien gérer votre temps pour gagner en efficacité, vous devez aussi adopter quelques habitudes pour parfaire tout ça. Et c’est ce que nous nous apprêtons à découvrir dans les lignes qui vont suivre.

Dans un premier temps, nous verrons comment booster votre efficacité personnelle et dans un second temps, nous verrons comment l’améliorer.

A- Comment booster votre efficacité personnelle ?

man-in-red-crew-neck-sweatshirt-photography-941693

Pour booster votre efficacité personnelle, vous devez :

Redéfinir vos priorités.

Diminuer le temps passé sur les réseaux sociaux.

Arrêter de tout remettre au lendemain.

Vous donner du repos quand il le faut.

Travailler sur vos addictions et vous en débarrasser : il est impossible d’être accro à l’alcool et de faire preuve d’efficacité par la même occasion(par exemple).

Poser des limites : savoir dire NON aux demandes que vous jugez pas trop importantes ou urgents.

Vous lever tôt : faites tout pour vite vous lever le matin. Pourquoi pas à cinq(5) heures du matin par exemple ? Vous pouvez accomplir énormément de choses avant huit(8) heures que la plupart des personnes en une journée entière. Les matins naturellement, on est plus concentré, plus productif et donc plus efficace.

Éliminer les distractions.

Créer un espace de travail relaxant : diminuer votre stress en vous concoctant un espace relaxant, saine, équilibré, bien ranger.

Procrastiner de façon consciente : c’est à dire repousser les taches peu importantes et peu urgentes à plus tard.

Ceci peut aussi vous intéresser : Quelques astuces incontournables pour avoir une vie épanouie.

B- Comment améliorer votre efficacité personnelle ?

woman-in-blue-denim-jeans-sitting-on-floor-3807737

Pour améliorer votre efficacité personnelle, vous devez :

Prendre soin de votre santé.

Améliorer votre mémoire.

Pratiquer une activité physique.

Choisir une alimentation plus saine.

Faire du yoga ou de la méditation.

Faire des pauses.

Améliorer votre estime de toi.

Ceci peut aussi vous intéresser : Dix(10) superbes astuces pour redonner du sens à sa vie !

Nourrir positivement votre esprit.

Prendre du plaisir dans ce que vous faites.

Apprendre à rire et à sourire.

Cultiver vos talents.

Arrêter de vous critiquer.

Savoir bien vous organiser.

Vous libérer du perfectionnisme : même si le résultat de la tâche que vous voulez accomplir ne sera pas parfait, faites-le quand même. De toute façon, le perfectionnisme n’existe pas.(sourire)

Tous ces conseils vous aideront à être plus efficace. Mais c’est loin d’être le plus important. Si vous voulez vraiment gagner en efficacité et garder intact votre volonté de réussir, le plus important est de préserver votre capital santé, physique et mental. Vous devez avant tout prendre soin de vous.

Ceci peut aussi vous intéresser : Cinq astuces exceptionnelles qui vont vous permettre de vous améliorer chaque jour.

Nous voici donc à la fin de cet article portant sur : Comment booster et améliorer son efficacité personnelle ? J’espère que vous avez appris énormément de choses en le lisant et qu’il vous sera très utile.

Et vous ? Quels autres conseils pourriez-vous nous donner pour booster et améliorer son efficacité personnelle ?

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager autour de vous.

Suivez-moi sur mes réseaux sociaux Facebook , Instagram & Twitter .

Merci et à la prochaine sur le blog de Mondukpè !