Le Coronavirus : un monstre pour les humains ? un héros pour la planète ?

Hello hello , j’espère que vous allez bien. Et que vous vivez bien le confinement. Alors, comme l’indique le titre de l’article, on parlera d’environnement aujourd’hui.

Nous avons constaté que depuis que le confinement est entré vigueur en vue de lutter contre la propagation du covid-19, le taux de pollution de l’air à visiblement diminuer. Comme l’indique les images suivantes, nous remarquons une nette différence :

Le Coronavirus : un monstre pour les humains ? un héros pour la planète ?

Oui le Coronavirus est aujourd’hui perçu comme un monstre pour les humains mais comme le sauveur de la planète. Sauveur oui , mais pour combien de temps ? Quand le confinement aura pris fin, tout redeviendra comme avant, les activités reprendront. Les pollutions reprendront.

La planète est notre seul refuge.

Si elle coule, nous coulerons aussi avec elle. J’espère que ce confinement aura ouvert les yeux aux dirigeants de tous les pays et qu’à la fin des mesures drastiques seront prise pour maintenir le rythme que nous avons actuellement .

L’heure est vraiment grave.

Les cinq prochaines années pourraient être les années les plus chaudes jamais enregistrées dans le monde selon le service météo britannique, qui évoque un risque que la terre atteigne un réchauffement de +1,5 C d’ici 2024 . Source : futura-sciences.com

Et ce n’est pas tout !

Nous risquons d’être désagréablement surpris dans les prochaines années à venir si nous n’agissons pas dès maintenant. Si nous en sommes là aujourd’hui c’est à cause de nos conneries. Mais pourquoi détruit la seule chose qui nous permet de rester en vie ? Pourquoi sommes-nous autant égoïstes vis à vis de la nature ?

Il existe plus de 25 millions de réfugiées climatiques. D’ici 2050, on en aura près de 250 millions (les réfugiés climatiques). Où allons-nous ? Vers notre propre extermination !

Combien de temps allons-nous continuer par priser nos besoins personnels au détriment du bien-être de notre environnement ? Combien de temps allons-nous encore rester sans rien faire ? Combien de temps allons-nous encore rester sans prendre des mesures drastiques ?

Combien de temps allons-nous rester encore sans réagir ? Si on détruit totalement la seule chose qui nous permet de nous garder en vie ? Quel Sort nous sera t-il réservé ? Pourquoi tant d’égoïsme de notre part ? Les générations futures à venir ? Quel sort leur sera réservé à cause de nos comportements sur l’environnement aujourd’hui ?

Il est maintenant tant de faire un choix. Alors que choisissez-vous ? L’environnement ou nous ?

Le compte à rebours est donc lancé !

Nul n’a pu échapper aux atroces jours de chaleur dont nous avons été victimes en Afrique ces derniers temps, plus précisément au Bénin. Même si, cela a semblé diminuer, on en reçoit toujours les coups.

Même quand tu te laves, tu as chaud. J’en étais même venu à la résolution de passer toutes mes nuits dans une piscine si je le pouvais.

Les choses commencent par prendre des tournures vraiment dramatiques et nous devons agir soit pour sauver le peu de chose qui nous reste de l’environnement soit continuer à faire semblant d’agir sans forcément agir et détruire totalement l’environnement et nous détruire avec.

L’environnement est la chose la plus incroyable dont Dieu nous a fait part. Sans lui, nous ne pourrons pas survivre. Grâce à lui, nous bénéficions des choses vitales dont a besoin un être humain : nous avons de l’air qui est primordial pour nous, pour respirer, nous avons le soleil, l’eau qui est source de vie, la terre qui nous permet de cultiver, les poissons dans les lacs, la mer etc.

Nul ne sait quand le monde prendra fin, ou peut-être il ne prendra jamais fin ou peut-être nous préférerons y mettre fin nous-mêmes ? C’est ce qui finira par arriver si on ne fait rien.

Nous allons finir par partir et laisser place aux générations futures. Mais si on détruit toutes les ressources de l’environnement, qu’allons-nous leur laisser ? Comment survivront-ils ?

L’une des premières résolutions qui a été prise a été sur l’interdiction de l’utilisation des plastiques. Mais triste est de constater que cela a été vain. On continue par utiliser ces plastiques même en étant conscient/e des incroyables répercussions qu’elles ont sur l’environnement et sur nous.

Pourquoi ? Nous devons considérer l’environnement comme nôtre protégé. L’environnement est pour nous ce que le lait maternel est pour un nourrisson qui vient de naître. D’où l’urgence de bien en prendre soin car notre vie en dépend.

Alors, nous vous exortons, à réfléchir encore et encore, et à faire ce qu’il faut pour un monde meilleur, une environnement meilleur pour nous et pour la génération future à venir .

Et vous quel est votre avis sur le sujet ?

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager autour de vous.

Retrouvez-moi sur mon Instagram ainsi que sur mon compte Twitter .

Le blog de Mondukpè vous recommande :

Covid-19 : Quinze choses à faire chez soi pour combattre l’ennui pendant le confinement.

Covid-19 : les indispensables à avoir chez soi pendant le confinement.

Comment rester en confinement avec une personne avec qui ça dégénère très vite ?

Covid-19 : cinq conseils pratiques pour atténuer le stress des médecins.

Covid-19 : Quinze choses à faire chez soi pour combattre l’ennui pendant le confinement.

Confinement et Solitude : comment et pourquoi ne pas retourner vers son ex ?

Covid-19 : Comment éviter de prendre du poids pendant le confinement ?