Relation à distance : quelques conseils pour l’entretenir et la réussir à la perfection.

Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. Marc 11:24

De plus en plus de couples vivent éloigner l’un de l’autre parce qu’ils sont dans une relation à distance. Pour des raisons professionnelles, académiques et que sais-je encore, ils se retrouvent du jour au lendemain séparer l’un de l’autre par des milliers de kilomètres. Et là, bonjour les doutes.

En effet, les nombreux kilomètres qui séparent les couples ne facilitent pas toujours la gestion et la résolution des conflits.

Entretenir et réussir une relation à distance n’est pas toujours chose facile. Mais c’est possible. Il suffit juste d’être honnête l’un envers l’autre, de respecter certaines choses et de ne pas se laisser abattre par la situation.

Jalousie, insomnie, doute, interrogation, pleure, colère, vous avez parfois du mal à vous sentir totalement à l’aise dans votre relation et à gérer convenablement toutes les émotions que cela fait naître en vous.

Vous rêvez d’une histoire dans laquelle vous pouvez dormir avec lui/elle, passer du temps, rigoler, papoter ensemble. Il y a donc une certaine frustration qui se met en place et vous envahit.

C’est pourquoi dans mon article aujourd’hui, je vous délivre quelques conseils qui vont vous permettre d’entretenir la flamme et de bien gérer une relation à distance.

Relation à distance : quelques conseils pour l’entretenir et la réussir à la perfection.

Le couple est un effort à deux. Vous devez alors œuvrer pour une relation équilibrée entre les deux partenaires.

Une bonne relation doit se construire sur des bases solides telles que :

• la confiance,

• la compréhension,

• et la détermination.

Chacun des conjoints/es doit fournir la même quantité d’effort. Les deux partenaires doivent avoir des attentes raisonnables et être disposés à coopérer pour que la relation conduise à un dénouement heureux. Pour ce fait, vous devez :

  • Vous poser les bonnes questions avec votre conjoint/e.

Il est important de clarifier votre relation le plus tôt possible. Vous devez vous poser les bonnes questions.

Quel type de relation souhaitez-vous entretenir ? Vous désirez vous engager ? vous marier ? Qu’est-ce que la fidélité pour vous ? Où commence l’infidélité ? Souhaitez-vous une relation exclusive ou pas ? Comment envisagez-vous votre avenir ? Avez-vous des projets personnels ? Envisageriez-vous de déménager si la relation devient plus sérieuse ?

Y a-t-il des choses que vous craignez de dire à l’autre de peur de ne pas être compris ou, pire, être rejeté ? Tenez-vous véritablement à être en couple avec lui/elle ? Suis-je prêt(e) à faire des sacrifices pour lui/elle ? » ou « Mon avenir doit-il se faire avec lui/elle ? » et « Avons-nous une chance de vivre un jour tous les deux ? ».

Vous avez la possibilité d’utiliser la distance pour réellement faire le point et pour vous poser les bonnes questions. Il ne faut surtout pas vous précipiter mais bien prendre le temps d’analyser, de peser le pour et le contre, de savoir ce que vous voulez réellement.

Votre conjoint/e doit être conscient/e dès le départ dans quelle relation il/elle s’engage.

Cette mise au point fait partie des bonnes bases d’une relation de couple.

  • Avoir des projets de vie ensemble.

Après vous être posés les bonnes questions, vous devez maintenant définir vos objectifs si avec votre partenaire vous avez mi les choses au clair et que vous avez décidé d’aller au delà de la distance qui vous sépare.

Vous devez définir ensemble avec votre partenaire des objectifs précis. Vous devez penser à comment construire votre avenir. Sans quoi, il vous sera compliqué de vous projeter dans la relation. Pire encore, la relation ne sera qu’une perte de temps mais aussi d’argent.

Discutez de vos projets, de vos rêves, vos objectifs de couple. Comment est-ce que vous vous voyez dans dix(10) ans ? Où ? Avec qui ? Des enfants ? Dans quel environnement ?

Répondre à ces questions, vous donnera de la motivation pour continuer vos efforts pour votre couple car vous savez qu’il y a un avenir ensemble et vous le visualisez.

  • Vous faire confiance.

Toujours garder sa confiance malgré la relation à distance. Vous devez vous faire confiance et avoir confiance en l’autre.

Oui les relations à distance sont spécifiques selon chaque couple et nécessitent parfois une grande adaptation. Vous devez en avoir conscience pour avancer et trouver une forme de sérénité. 

Avant de mettre en place des actions qui vont vous permettre de sauver votre couple et de ne pas vivre une rupture à cause de la distance, il est important que vous ayez confiance en vous et en votre histoire. Pour ce fait :

– vous devez laisser la liberté à votre partenaire,

– vous ne devez jamais l’appeler pour l’espionner,

– vous ne devez pas le/la contrôler.

– vous ne devez pas l’harceler par des appels ou des textos par exemple : appeler régulièrement, tous les jours c’est bien et c’est bon pour le couple, mais appeler toutes les heures, ça non ! Si vous ne pouvez pas vous en empêcher, travaillez sur votre confiance en vous (car le problème vient de là) sinon vous risquez d’étouffer l’autre.

– vous devez laisser votre partenaire aller à ses soirées et autres. C’est une manière de lui prouver votre confiance. Et attention…ne lui demander pas un rapport détaillé de ses soirées : avec qui il/elle était ? Avec qui il/elle a discuté ? Etc…

Bref, ne tombez pas dans le piège de la jalousie maladive et excessive.

Soyez heureux/e lorsqu’il/elle s’amuse. Vous ne devez pas empêchez votre partenaire d’avoir une vie sociale et vous devez faire de même de votre côté : ayez une vie sociale épanouie.

  • Avoir une bonne communication et garder le contact.

De nos jours, nous avons la chance d’avoir accès à un outil exceptionnel : internet. Et mieux encore nous avons aussi accès à divers moyens de communication à travers les réseaux sociaux à savoir : facebook, skype, whatsapp, les SMS, les emails, les messageries instantanées avec ou sans webcam.

Appelez-vous le plus souvent et tous les jours si possible. Dans le cas contraire, sachez vous organiser en vous fixant des rendez-vous hebdomadaires. Par exemple, tous les vendredis soirs, réservez la soirée rien que pour vous deux.

C’est très important d’entretenir ce contact. Cela vous permet de maintenir une bonne connexion émotionnelle et d’être toujours aussi proche malgré la distance.

S’il arrive des moments où vous ne pouvez pas appeler votre partenaire comme convenu, prévenez-le/la pour ne pas l’inquiéter.

Dans le cas échéant où c’est à votre conjoint de vous appeler et qu’il ne le fait pas, ne perdez surtout pas votre calme, un vol de portable, un problème de batterie, une panne de réveil, un imprévu de dernière minute sont si vite arrivés.

Pour éviter la routine, variez vos moyens de communication : un SMS inattendu, un email surprise etc.

  • Être attentionné/e l’un envers l’autre et exprimer son amour.

Vous vous demandez sûrement comment c’est possible de se montrer attentionnée alors qu’on est aussi loin l’un de l’autre ? C’est tout à fait possible voyons ! Vous vous réveillez le matin, avant d’aller au boulot ou en cours, pourquoi ne pas laissez un petit message à votre chéri/e du style : « bonjour mon cœur, j’espère que tu as bien dormi. Juste te dire bonjour et te souhaiter une excellente journée. Bisous bb et penses à moi (avec un smiley de cœur ). » Ça coûte absolument rien et c’est le genre de message qui fait plaisir et qui prouve que vous tenez bien à l’autre.

Pensez également à envoyer des cadeaux surprises sans aucune raison particulière.

Garder contact et bien communiquer, oui, mais n’oublions pas aussi d’exprimer notre amour à l’autre. Cela permettra de ressouder la relation.

Vous pouvez le faire au travers de mots. Dans votre façon de vous comporter ou de communiquer, mais également à travers les gestes que vous allez avoir lorsque vous vous retrouvez ou les petits cadeaux ou les petites attentions quand vous passez du temps ensemble.

  • Éviter les disputes.

C’est déjà assez difficile de gérer une relation à distance et donc vous disputez n’arrangera pas certainement les choses, croyez moi .

Communiquez sur ce qui vous dérange même dans un couple à distance !

Vous pensiez qu’il fallait absolument éviter les sujets qui fâchent ? C’est totalement faux ! Même dans un couple à distance certaines tensions sont indispensables pour faire avancer les choses dans le bon sens et il ne faut donc pas hésiter à communiquer sur ce qui vous pose problème.

Par contre, la communication ou plutôt la manière de communiquer est essentielle. Vous ne devez surtout pas créer des crises dans le couple sans raison et vous allez devoir surveiller la façon dont vous allez vous adresser à votre moitié.

Si quelque chose vous dérange, vous devez instaurer le dialogue immédiatement, sans pour autant aller au conflit. Vous pouvez tout vous dire plutôt que de vous renfermer ou de craindre la réaction de votre moitié.

Il est primordial d’échanger, de dialoguer et tâcher de comprendre les attentes et les besoins de celui ou celle qui partage votre vie. Cela afin de mettre un terme aux disputes ou à tout ce qui vous empêche de vous épanouir au sein de votre relation. Bien évidemment, vous ne devez pas vous énerver mais simplement vous exprimer clairement et calmement.

Malgré la distance, la communication reste la base fondamentale de toutes les relations amoureuses.

  • Vous devez y croire, avoir la foi et priez Dieu.

Que serait une relation sans foi ni croyance ? Si vous n’y croyez pas, votre relation n’ira pas loin. Tout ce qui nous arrive dans la vie sont le résultat de nos pensées, bonnes ou mauvaises.

  • Essayer de rentrer pendant les vacances au moins deux(2) à trois(3) fois pendant l’année.

Lorsque la relation se fait à distance, la « flamme du couple » a plus rapidement tendance à s’éteindre car les moments à deux sont plus rares que dans les relations « classiques ». Les conversations au téléphone ou sur Facebook ne suffisent pas à entretenir l’amour ou en tout cas à le pérenniser, voir son ou sa partenaire physiquement pouvoir le/la toucher, l’embrasser, faire l’amour est ce qui fait de lui/elle et de vous un véritable couple.

Une relation à distance ne peut fonctionner que si vous pouvez vous voir et vous toucher réellement.

C’est pourquoi, il est important que vous saisissiez la moindre opportunité pour aller le/la voir et passer du temps avec lui/elle.

De cette manière vous allez garder la confiance de votre moitié et conserver la flamme dans votre couple.

Définissez ensemble de la fréquence à laquelle vous allez vous voir et tenez-vous-y !

Faites de vos retrouvailles des moments magiques !

Quand vous vous voyez, essayez à tout prix de rattraper le temps perdu, vous devez profitez l’un de l’autre.

Dans les relations à distance les retrouvailles sont extrêmement importants. Vous devez donc les transformer en moments magiques. c’est l’idéal pour éviter de vous empêtrer dans une relation à distance difficile.

C’est ce que vous attendez depuis des mois et il est donc important de marquer le coup en vivant un moment inoubliable. C’est justement le bon moment pour organiser quelque chose de différent afin de surprendre votre moitié.

Le fait de vous revoir est un moment spécial car intense en émotions. Il n’est pas simple de réussir une relation à distance alors montrez que vous êtes impliqué(e). Il faut profiter de ces périodes durant lesquelles vous êtes réunis car ensuite vous risquez de vous retrouver à plusieurs centaines de kilomètres pendant un certain temps encore.

  • Vous surprendre, vous faire des surprises.

L’importance de l’effet de surprise dans une relation amoureuse à distance.

Pour rendre les retrouvailles encore plus belles, vous pouvez décider de ne pas prévenir votre moitié et de lui faire une surprise avec votre arrivée.

Mais surprendre son partenaire quand on vit une relation à distance ce n’est pas seulement une question liée aux visites inopinée, vous pouvez, à distance agir comme si vous étiez là.

Faites lui livrer des fleurs, ou acheter un cadeau en ligne et vous allez marquer votre présence mais également vos sentiments. Les moments de bonheur peuvent être rares lors d’une relation à distance et c’est à vous de prendre les devants pour les créer et en profiter au maximum.

Dans les relations à distances il faut montrer à sa moitié, que quoi qu’il arrive vous l’avez toujours en tête et que son bonheur est votre priorité absolue. De cette façon, vous arriverez à tisser des liens indestructibles, même s’il ne faut pas oublier que l’avenir joue un rôle prépondérant dans une relation à distance.

  • Positiver.

*Penser à l’avenir sans faire une fixation !

Pour surmonter la distance dans le couple, il est impératif de se dire que cette situation ne va pas durer car l’effet psychologique de l’éloignement entre les partenaires peut anéantir une histoire d’amour, aussi belle soit-elle.

En effet, l’un ou l’autre des membres du couple va devoir se rapprocher pour réellement bâtir une vraie relation sans aucun obstacle entre vous. Si dans votre esprit, la situation va perdurer votre partenaire le sentira et c’est pour cette raison que vous devez avoir des objectifs communs.

Vous devez avoir confiance en vous et en votre couple. Vous devez envisager un futur ensemble, au même endroit pour surmonter la distance, autrement la perte de sentiments voire même la rupture risque à terme d’être inéluctable car rares sont les personnes qui acceptent de vivre une relation à distance durant plusieurs années.

*Essayez de voir le bon côté des choses.

Oui, vous avez de la chance de vivre une relation amoureuse à distance !

Grâce à la relation à distance, vous avez plusieurs avantages sur les relations de couple plus classiques :

~ vous avez plus de temps pour vos amis,

~ vous avez plus de temps pour votre famille,

~ vous avez plus de temps pour vos projets personnels,

~ vous avez plus de temps pour vos projets de carrière,

~ vous avez plus de temps pour vos activités sportives, culturelles et de loisirs,

~ vous avez plus de temps pour VOUS !

~ vous avez le plaisir de vous revoir après une longue absence. Quand on est en couple, on a tendance à vouloir tout faire ensemble, ce qui est une grave erreur : on s’étouffe et on s’agace l’un l’autre.

~ vous avez du temps pour réfléchir et ne pas vous emporter trop vite. 

Rappelez-vous que cette relation à distance est temporaire. Vous avez décidé de la suite des événements dès le début de votre relation.

Votre positivisme est très important car il souffle un air de sécurité et de bonheur au sein de votre couple.

  • Faire des choses ensemble (en même temps!).

Quand on est en couple dans la même maison ou le même appartement, on peut faire pleins de chose ensemble sans vraiment avoir besoin d’être dans la même pièce.

– regarder en en même temps le même film sur une chaîne télévisé !

– lire le même livre,

– écouter la même musique en même temps,

– jouer à un jeu en ligne en multi-joueurs,

– chanter ensemble !

– faire la cuisine ensemble. Prenez une photo de vos plats et notez le meilleur !

– mettre le réveil matin à la même heure pour vous réveiller en même temps.

Synchronisez-vous pour certaines activités et vous aurez l’impression de les faire ensemble : courir à la même heure, faire vos courses à la même heure, etc…

  • Vous lancer des défis.

Vous lancer des défis donnera un peu de piment à votre relation en attendant votre prochaine rencontre.

Voici quelques exemples de défis à vous lancer :

– faire 100 pompes,

– apprendre à faire un plat assez difficile (il parait que les femmes savent comment conquérir un homme : par le ventre !!!),

– arrêter de vous manger les ongles,

– perdre 5 kg.

Ces défis ont deux(2) gros avantages :

1- Vous faire patienter jusqu’au prochain rendez-vous.

2- Vous motiver pour réaliser vos objectifs.

  • Retrouver des forces.

Parfois les épreuves de la vie de couple sont rudes et très difficiles. Vous serez à des moments donnés tentés d’abandonner. Pour garder l’espoir, le courage et la force, il est important pour vous de vous remémorer les bons moments, vos meilleurs moments.

Pourquoi ne pas faire un tour dans le passé en regardant les photos où vous étiez ensemble, heureux et souriants ?

<< Oui… il est beau, je l’aime et je veux continuer à vivre avec lui. >>

<< Oui, elle est belle, je l’aime et je veux continuer à vivre avec elle. >>

<< Notre relation en vaut tellement la peine…>>

<< Non, je ne laisserai pas cette dispute, cette épreuve tout gâcher. Nous avons eu tant de moments heureux et il en reste encore pleins d’autres ! >>

  • Avoir votre totem.

Échangez-vous un objet que vous pourrez toucher, regarder, humer afin de vous rappeler que l’autre est présent|e dans votre vie. Cela vous rassure et vous rapproche de votre partenaire.

Ça peut être un bijou ( collier, bague, montre, bracelet etc), un nounours, un vêtement de votre conjoint/e (un tee shirt, un pull, etc ).

  • Prendre soin de votre intimité.

Quand vous vous retrouvez, faites en sorte d’être seuls tous les deux afin de profiter de ce moment privilégié. N’oubliez pas également que vous pouvez partager des moments d’intimité à distance : par téléphone et webcam…

Nous voici donc à la fin de l’article portant sur : Relation à distance : quelques conseils pour l’entretenir et la réussir à la perfection. Pour conclure, sachez que la distance dans un couple n’est pas aussi problématique qu’on ne le pense à condition de savoir comment se comporter et surtout d’avoir des projets ou des objectifs communs.

La distance n’entrave par les sentiments mais au contraire, lorsque l’amour est sincère et véritable, cela peut renforcer votre relation. Il est donc parfaitement possible de réussir une relation à distance à condition de s’investir et de le vouloir.

Vivez-vous ou avez-vous déjà vécu une relation à distance ? Racontez-moi votre expérience en commentaire.

Source :

http://www.wikihow.com/Make-a-Long-Distance-Relationship-Work

http://www.mon-couple-heureux.com/distance-amoureuse/

https://www.alexandrecormont.com/vie-de-couple/relation-a-distance-3-astuces-pour-sauver-son-couple/

Voici une sélection de mes derniers articles qui pourraient vous intéresser :

Dix-huit(18) pouvoirs des personnes qui aiment rester célibataires.

Dix-huit(18) règles d’or pour s’enrichir au quotidien et vivre une vie confortable.

Comment entretenir une bonne relation amoureuse ?

Dix(10) excellents conseils pour travailler avec un patron difficile.

Confinement : comment réduire les impacts du télétravail sur la santé ?

Les cinq erreurs à éviter lors de l’utilisation de nos smartphones.

Les neufs types d’intelligence selon le Dr Howard Gardner.

Les dix(10) meilleures façons de parler aux gens sans engendrer des disputes.

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager autour de vous. Abonnez-vous ou suivez-moi sur mes comptes Instagram & Twitter .

Merci et à la prochaine sur le blog de Mondukpè !

 

Dix-huit (18) pouvoirs des personnes qui aiment rester célibataires.

Qui marche avec les sages devient sage, mais le compagnon des sots s’en trouvera mal. Proverbes 13:30

Les relations amoureuses ont changé : les filles n’attendent plus leur prince charmant et les hommes ne sont pas pressés de s’installer. De plus en plus de personnes décident délibérément de rester célibataires et se sentent satisfaites de ce statut.

Les psychologues disent qu’ils n’ont pas tort : être célibataire peut apporter de nombreux avantages et c’est ce que nous allons découvrir dans mon article de ce jour qui porte sur les dix-huit(18) pouvoirs des personnes qui aiment rester célibataires.

Dix-huit(18) pouvoirs des personnes qui aiment rester célibataires.

1. Elles éprouvent moins souvent des émotions négatives.

Les célibataires sont autosuffisants : ils comptent sur eux-mêmes et ont appris à gérer eux-mêmes leurs problèmes. Et cette qualité contribue à leur niveau de bonheur : les psychologues pensent que les personnes seules avec un fort sentiment d’identité et de maîtrise personnelle sont moins susceptibles de ressentir des émotions négatives.

Étonnamment, pour les couples mariés, le résultat est le contraire: plus les partenaires sont indépendants et autosuffisants, plus ils auront à faire face à la négativité.

2. Elles trouvent partout de nouvelles opportunités.

Les célibataires ne se sont pas installés, ils sont donc plus ouverts d’esprit et ne sont pas liés à un seul endroit. Ils sont plus susceptibles de parcourir le monde et de vivre de nouvelles expériences. Les célibataires font preuve d’ un niveau de créativité plus élevé et ont le temps de se  concentrer sur leur propre croissance personnelle.

Ils ne voient donc pas de limites à leur développement personnel et sont rarement freinés lorsqu’il s’agit de nouvelles opportunités. Ils savent qu’il vaut mieux se retrouver eux-mêmes lorsqu’ils sont célibataires, donc s’ils décident d’entrer dans une relation amoureuse, ils auront beaucoup à apporter à la table.

3. Elles ont maîtrisé l’art de l’amour de soi.

Être célibataire ne signifie pas que vous êtes seul. Certaines personnes ont dit que passer du temps avec elles-mêmes les avait aidées à comprendre qui elles étaient vraiment et finalement à tomber amoureuses d’elles-mêmes. Elles sont plus à l’aise dans leur propre peau et se rendent compte que personne ne peut les rendre complètement heureux/e. Elles ont suffisamment de ressources intérieures pour travailler sur elles-mêmes et essayer de devenir la personne qu’elles veulent être.

4. Elles réussissent dans leur carrière.

Les célibataires ont plus de temps et d’énergie pour se concentrer sur la réussite de leur carrière. Ils sont également plus susceptibles de participer à différentes organisations sociales, comme les associations professionnelles et les clubs, et à faire des œuvres de bienfaisance.

Le réseautage les aide à établir de nombreux liens sociaux et ouvre de nouvelles opportunités de croissance professionnelle. Ils acquièrent également de nouvelles compétences qui contribuent à leur croissance professionnelle et ont fière allure sur leur CV.

Ils gravissent plus rapidement les échelons.

5. Elles ne se soucient pas beaucoup des choses matérielles.

Alors que les personnes mariées considèrent le revenu élevé comme l’un des facteurs les plus importants lors de la recherche d’un emploi (en particulier lorsque des enfants sont impliqués), les célibataires ne prêtent pas trop d’attention au côté matériel des choses. Ils sont plus susceptibles d’être  motivés par un travail significatif qui les inspire. Ils peuvent sacrifier un emploi sûr avec un chèque de paie stable lorsqu’ils poursuivent une carrière qui leur apporte réellement la satisfaction.

6. Elles sont en meilleure santé.

Il s’avère que le fait d’être célibataire peut apporter de nombreux avantages pour la santé liés au mode de vie d’une personne. L’étude montre que les célibataires font plus d’exercice physique que les personnes divorcées et mariées. Certains psychologues affirment que les femmes célibataires sont généralement en meilleure santé que les femmes mariées : ils prennent moins de jours de congé et vont rarement voir leurs médecins. Il peut même y avoir un  lien entre un risque moindre de maladie cardiaque et le fait d’être célibataire chez les hommes.

Les célibataires sont en effet plus actifs. De plus, les couples se laissent plus volontiers tenter par une sieste scrupuleuse le dimanche matin que par un footing dans le froid.

7. Elles nouent des amitiés plus riches.

Il ne s’agit pas d’avoir suffisamment de temps pour passer du temps avec d’autres personnes. Les célibataires font plus d’efforts pour que les relations avec leurs amis fonctionnent. Ils sont plus attentifs et sont susceptibles d’entretenir des relations plus étroites et à long terme avec les gens dans leur vie. Les célibataires préfèrent également rester en contact avec leur famille et sont plus susceptibles de  communiquer avec leurs frères et sœurs dans leur vie d’adulte.

Selon le docteur DePaulo « s’entourer d’un groupe de personnes que vous aimez et qui se soucie de vous est plus important que d’investir la totalité de son capital émotionnel dans une seule relation. »

8. Elles savent ce qu’elles veulent.

Les célibataires ne sont pas afrai d’être eux -mêmes et ne pas se précipiter dans les relations. Ils savent ce qu’ils méritent et ne sont pas prêts à se contenter de moins. Ils évitent les relations insatisfaisantes qui ne feront que générer de l’anxiété et du stress dans leur vie. Ils ont des normes élevées et sont prêts à attendre la personne qui leur conviendra.

9. Elles croient en elles-mêmes.

Les célibataires savent qu’ils peuvent compter sur leurs amis/es et leur famille, mais la plupart des réalisations qu’ils ont faites dans leur vie d’adulte sont devenues possibles grâce à leur dévouement et à leur travail acharné. Ils savent de quoi ils sont capables et peuvent construire leur vie sans chercher l’approbation des autres. Ils se mettent en premier et se concentrent sur le suivi de leurs passions jusqu’à ce qu’ils trouvent la personne avec laquelle ils voudraient être.

10. Elles savent se divertir et prendre soin d’elles-mêmes.

Les gens se séparent souvent lorsqu’ils vieillissent et l’une des raisons pour cela est de s’engager dans une relation. Les célibataires réalisent que leurs amis ne sont pas toujours disponibles pour leur tenir compagnie. Ils apprennent donc à se sentir à l’aise avec eux-mêmes et trouvent des moyens de profiter de leur propre entreprise. Avoir des passe-temps, voyager ou se faire de nouveaux amis sont des façons de s’amuser.

11. Elles sont plus optimistes.

Les célibataires sont plus susceptibles d’avoir une vision positive de la vie et de trouver une doublure argentée dans n’importe quelle situation. Une étude a même montré que les femmes célibataires sans enfants sont plus optimiste.

Les célibataires tirent le meilleur parti de leur optimisme : cela contribue à leur niveau de bonheur bien plus que chez les personnes mariées.

12. Le bonheur est à la portée de leur main.

En étant seuls, les célibataires ne sont pas dans l’attente de l’autre : ils sont seuls maitre/esse de leur bonheur. Cela peut à court terme paraître saoulant et décourageant, mais en prenant conscience de leurs propres besoins, et en tâchant d’y répondre par eux-mêmes, ils accèdent à leurs propre bien-être tout en se débarrassant de leurs désirs irréalistes. Un acquis inestimable pour construire une bonne relation après.

13. Elles profitent de la vie.

Les célibataires savent profiter de leur vie. Entre se retrouver prisonnier/ère au sein d’une relation toxique ou être épanouie toute seule ?Le choix est très vite fait. Les personnes coincées dans un mariage qui ne leur convient plus sont exposées à l’anxiété et à la dépression. Ainsi, elles profitent moins des moments positifs de leur vie.

Les célibataires de leur côté étant à l’abri de tout dérapage psychologique savourent plus leur liberté et n’hésitent pas à profiter de tous les avantages que leur offre leur choix qui est de rester seul/e.

14. Elles savent qui elles sont.

Le célibat leur permet de faire le point sur la personne qu’elles sont. Elles apprennent ainsi à connaître leurs propres valeurs, leurs envies, leurs goûts. Savoir qui ils sont aident non seulement les célibataires à s’accomplir seul/e mais à continuer à l’être une fois qu’ils ont trouvé l’amour sans oublier leurs propres désirs.

« L’un des risques dans une relation amoureuse est que votre identité ne fusionne avec celle de votre partenaire, dans la mesure où vous pourriez perdre de vue qui vous êtes vraiment », explique Bella DePaulo, psychologue et auteur de « Singled Out : How Singles Are Stereotyped, Stigmatized, and Ignored, and Still Live Happily Ever After ». Source : dix bonnes raisons de rester célibataires selon la science.

15. Elles n’ont pas peur de la solitude.

Combien de personnes décident de se mettre en couple par crainte de la solitude ? Vivre avec quelqu’un ne signifie pas que vous êtes ou que vous serez épargné par la solitude.

Les célibataires apprennent à apprivoiser leur solitude et à la savourer. Ils n’attendent pas de l’autre qu’il comble ce bien précieux qu’elle constitue.

16. Elles peuvent créer leur propre routine.

Les célibataires ménagent leurs temps libre absolument comme ils le souhaitent, sans s’inquiéter du fait qu’il pose problème à celui de son partenaire. Il est dit que les personnes qui structurent leurs journées et respectent leurs routines quotidiennes sont susceptibles de jouir d’une meilleure qualité de vie.

17. Elles dorment plus profondément.

Les célibataires ont vraiment l’avantage de passer des nuits profondes et suffisantes. Pas de partenaire à l’horizon qui viendra perturber leur sommeil par des ronflements, qui viendra prendre toute l’espace du lit ou encore qui se couchera des heures plus tard avant eux.

Cela leur permet d’être beaucoup plus productif.

18. Elles sont moins stressées par l’argent.

Vivre en couple et faire compte commun avec son partenaire semble offrir un confort financier supérieur. Néanmoins, ceci peut s’avérer nuisible à la santé et au bonheur de chacun.

En disposant de leur propre compte bancaire, les célibataires n’ont aucun risque, aucun compte à rendre non plus si ils désirent de s’offrir telle ou telle chose. Ils ont la paix du cœur et sont moins stressés.

Nous voici à la fin de cet article sur les dix-huit(18) pouvoirs des personnes qui aiment rester célibataires. J’espère qu’il vous sera utile et que vous profiterez encore à fond de votre célibat (si vous l’êtes…sourire) avant de trouver le grand amour.

Sinon, avez-vous déjà aimé être célibataire? Quels avantages cela vous a-t-il apporté? Partagez votre expérience dans les commentaires.

Merci et à la prochaine sur le blog de Mondukpè !

Voici une sélection de mes derniers articles qui pourraient vous intéresser :

Dix-huit(18) règles d’or pour s’enrichir au quotidien et vivre une vie confortable.

Comment entretenir une bonne relation amoureuse ?

Dix(10) excellents conseils pour travailler avec un patron difficile.

Confinement : comment réduire les impacts du télétravail sur la santé ?

Les cinq erreurs à éviter lors de l’utilisation de nos smartphones.

Les neufs types d’intelligence selon le Dr Howard Gardner.

Les dix(10) meilleures façons de parler aux gens sans engendrer des disputes.

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager autour de vous. Abonnez-vous ou suivez-moi sur mes comptes Instagram & Twitter .

Dix-huit(18) règles d’or pour s’enrichir au quotidien et vivre une vie confortable.

Nous rêvons tous de vivre dans de jolies villas, de rouler dans de belles bagnoles. Mais pour cela, il faut avoir le capital nécessaire. Chose qui n’est pas toujours évident pour la plupart d’entre nous.

Il existe de nombreuses astuces efficaces pour investir de l’argent et en gagner plus. Mais la plupart du temps, elles ne sont profitables que pour les personnes douées pour faire des affaires.

Mais attention ! Cela ne signifie pas que toutes les autres personnes qui veulent être riches n’ont aucune chance. Ils ont juste besoin de découvrir d’autres approches. Et c’est ce dont il est question dans notre article de ce jour.

Dix-huit(18) règles d’or pour s’enrichir au quotidien et vivre une vie confortable.

1- Débarrassez-vous de toutes les pensées toxiques liées à l’argent.

Malgré ce que beaucoup de gens croient, nos propres idées ont des pouvoirs incommensurables. Et ce n’est pas de la magie, c’est de la psychologie. Lorsque vous vous programmez pour penser qu’il est impossible de gagner beaucoup d’argent et que tous les riches sont des méchants, vous ne pourrez pas faire grand-chose.

Si vous ne croyez pas que vous pouvez réussir, vous vous fatiguez rapidement de ce que vous faites et pensez. Quoi que vous fassiez, tout sera vain et inutile. Du coup, vous n’obtenez rien, ce qui vous prouve que vous aviez raison de penser ainsi.

Tout comme une expérience, essayez de changer vos idées négatives sur l’argent et vivez comme ça pendant un mois. Vous serez surpris des résultats.

2- Investissez en vous.

Le meilleur investissement que vous puissiez faire dans votre avenir est  un investissement sur vous-même . Et le plus tôt vous vous en rendez compte, mieux c’est, parce que vous avez l’opportunité de faire beaucoup choses différentes quand vous êtes jeune.

Bien sûr, il s’agit d’apprendre et d’expérimenter de nouvelles choses. Nous ne voulons pas dire que vous devriez nécessairement obtenir un diplôme universitaire classique, mais essayez plutôt d’apprendre quelque chose qui vous intéresse vraiment.

Lire des livres, suivre un cours en ligne, obtenir une certification ou vous inscrire à des programmes de croissance personnelle sont toutes d’excellentes options. Et plus vous investissez en  vous , plus vous devenez précieux . Dans le monde moderne, tout le monde a accès à de nombreux cours et cours gratuits : essayez-les pour voir dans quelle direction vous devriez aller.

3- Elevez vos standards.

Il s’agira ici de passer de la position « je n’y arriverai jamais » à celle de « je l’ai fait, j’ai réussi« . Faites l’état des lieux de vos capacités en fonction de ce que vous souhaitez et donnez vous les moyens d’enrichir vos connaissances. Fréquentez des personnes qui vous inspirent et prenez-les comme exemple. Inspirez-vous de leur réussite et de leurs actions. Cultivez-vous, comblez vos lacunes, documentez-vous, fixez-vous des challenges. Faites des choses que vous n’avez pas l’habitude de faire.

4- Dépensez moins et vous serez plus libre et flexible.

Les articles sur la richesse recommandent souvent de dépenser moins. Et cette astuce a en fait beaucoup plus de sens qu’il n’y paraît.

Imaginez simplement avoir un travail que vous détestez, vivre dans un endroit que vous n’aimez pas et être capable de tout changer quand vous le souhaitez.

Dépenser moins consiste simplement à se poser la question suivante : << est-ce que j’ai vraiment besoin de cet objet maintenant ? >> . Essayez, si vous êtes honnête avec vous-même vous vous rendrez compte que la réponse est bien souvent  » non  ».

Lorsque vous commencez à économiser plus d’argent, vous devenez plus flexible. Et à son tour, vous pouvez faire des choses qui sont vraiment importantes pour vous.

5- Soyez plus prudent/e lorsque vous prêtez de l’argent à des amis ou des parents.

Même si nous aimons nos parents et amis et nous inquiétons pour eux, nous espérons toujours récupérer l’argent que nous leur prêtons, n’est-ce pas ?

Mais le problème est qu’ils pourraient avoir une autre façon de penser différente de la nôtre. Il est possible que les personnes qui vous demandent de l’argent espèrent que vous oublierez cette dette à temps . Et la vérité est que vous n’avez pas besoin d’être aussi généreux.

En raison de ce malentendu, une bonne relation peut prendre fin. Donc, soit vous ne prêtez pas d’argent du tout, soit vous acceptez qu’il vous soit remboursé dans un délai déterminé.

6- Fuyez les dettes.

Nous avons du mal à supporter les dettes et nous pensons que « qui paie ses dettes s’enrichit ». Nous concevons que s’endetter pour s’enrichir puisse être une stratégie.

Avant de s’endetter ou de faire un emprunt il faut y regarder à deux fois, ne pas dépenser plus que ce que l’on gagne et refuser toute forme de crédit qui ne soit pas réalisé dans l’objectif de s’enrichir.

Vous devez avoir une idée claire et précise de ce qu’est un réel investissement d’un faux investissement.

7- Chaque jour, passez une(1) minute pour vérifier vos dépenses.

Cette astuce est étonnamment simple mais elle vous permet de garder vos dépenses sous contrôle tous les jours. Au milieu de chaque journée, passez une(1) minute à vérifier et à penser à chaque achat que vous avez effectué au cours de cette période.

Cela vous permettra de détecter tous les problèmes, de régulariser, de ralentir vos dépenses et de déterminer le montant normal dont vous avez besoin chaque jour.

8- Equilibrez votre budget.

Vos dépenses et votre train de vie doivent s’adapter à vos revenus. Si vos revenus augmentent et pas votre train de vie vous ferez des économies et vous vous enrichirez plus vite.

Si vos revenus baissent et que vous maintenez vos dépenses au même niveau vous serez en déficit. Il est donc nécessaire de ne pas dépenser plus qu’on ne le peut, ne pas vivre au dessus de ses moyens.

Il faut déterminer un pourcentage des revenus pour chaque poste de dépenses (habillement, nourriture, logement, vacances, loisirs, véhicule, imprévus etc) sans oublier de toujours penser à se payer. Penser à se payer cela signifie mettre de l’argent en placement et en investissement (20%).

Il est également important de consacrer une part de son budget aux dons associatifs.

9- Avant chaque achat, faites une comparaison.

Une autre façon de ralentir et de penser à ce que vous achetez afin d’éviter toute déception à l’avenir est de garder une idée simple en tête.

Par exemple, lorsque vous voyez un magnifique pull en cachemire dans un magasin mais que vous n’en avez pas besoin ou que le prix est trop élevé, prenez une décision difficile. Pensez à ceci: « Ce pull est-il plus important que de belles vacances le mois prochain? »

10- Faites du shopping lorsque vous êtes seul/e.

Lorsque nous faisons du shopping avec nos amis, nous dépensons plus d’argent pour de nombreuses raisons différentes.

Nous visitons plus d’endroits que lorsque nous sommes seuls et lorsque nous essayons des vêtements, ils nous remontent le moral et nous encouragent à acheter des choses. Notre humeur générale est toujours meilleure lorsque nous achetons avec nos amis, nous voulons donc dépenser plus.

L’astuce est simple: lorsque vous voulez rencontrer vos amis, allez vous promener ensemble dans le parc. Le shopping ne doit jamais servir de divertissement mais doit plutôt être considéré comme une tâche sérieuse.

11- Suivez la règle des 24 heures.

Lorsque nous achetons quelque chose, nous pouvons nous laisser emporter par nos émotions. Lorsque nous allons acheter quelque chose de gros, nous pourrions même perdre la raison.

Et lorsque nous achetons quelque chose de petit, c’est facile à digérer, car l’argent que nous dépensons n’est pas important et sert de moyen rapide de s’amuser.

Mais lorsque vous additionnez toutes ces choses et regardez ce que vous obtenez, vous vous rendez compte que ces achats n’étaient pas très raisonnables. Donc, pour réduire les dépenses dont vous n’avez vraiment pas besoin, vous devez suivre la règle des 24 heures .

Attendez seulement 1 jour pour effectuer un achat. Vos émotions se calmeront et vous pourrez enfin réaliser ce que vous ressentez vraiment. Vous serez surpris du nombre de choses que vous décidez de ne plus acheter.

12- Rappelez-vous de la règle des trois huits (3 8).

Nous savons tous qu’en moyenne, nous travaillons 8 heures par jour, dormons 8 heures par nuit et avons environ 8 heures de temps libre.

Nous vendons nos heures de travail à d’autres personnes et donnons les heures de sommeil à notre corps. Donc, la seule façon de devenir meilleur dans quelque chose est de passer les 8 dernières heures de la journée à bon escient .

Faites quelque chose qui pourrait être utile à long terme, comme maîtriser les compétences que vous possédez déjà ou en acquérir de nouvelles au lieu de simplement regarder des vidéos de chats en ligne.

13- Ne tombez pas dans le piège du marketing.

Les grandes entreprises utilisent de nombreuses astuces différentes pour nous faire acheter des choses dont nous n’avons pas vraiment besoin.

Ce qui est encore plus surprenant, c’est que la plupart des astuces de marketing nous sont connues, mais elles fonctionnent toujours et nous croyons toujours aux fausses remises et ventes.

Afin d’arrêter de tomber dans ces astuces, vous devez garder une idée très simple à l’esprit : chaque fois qu’il y a une remise, c’est uniquement pour les produits qui avaient un prix plus élevé en premier lieu ou qui n’étaient pas de bonne qualité.

Au final, le constructeur est le seul parti à gagner de cet achat.

14- Diversifiez-vous.

Investissez votre argent dans différentes sources de revenus. Tiens ! Pourquoi pas l’élevage et l’agriculture par exemple ? Ne misez pas tout sur le même cheval. Conservez votre travail de salarié en attendant de parvenir à vos objectifs. Mais en même temps investissez dans une ou plusieurs petites ou grandes entreprise, selon votre capacité et votre épargne.

15- Ne prétendez pas être ce que vous n’êtes pas.

En suivant ce conseil, vous ne dépenserez pas l’argent que vous n’avez pas. Ne vous endetter pas avec des cartes de crédits, économisez plutôt , au lieu de dépenser de l’argent chaque week-end dans des restaurants chics et très coûteux , organisez des petits dîners chez vous plutôt. Et si possible, mettez de côté une partie de l’argent qui n’a pas été dépensé.

16- Établissez des objectifs et des buts.

Élaborez des objectifs qui vous permettront d’atteindre votre but. Rappellez-vous qu’il est plus facile de commencer par des petits projets pour atteindre les plus grands. Définissez les périodes, tout reproduire dans un calendrier est toujours utile, en étant réaliste et en réfléchissant à vos capacités de temps et d’épargne.

17- Fréquentez des personnes qui ont la même mentalité que vous.

Établissez des amitiés qui vous aideront à atteindre vos objectifs. C’est à dire que vous devez fréquenter des gens qui pensent de la même façon que vous, qui ont de grandes idées pour vous faire de l’argent. Grâce à ça des associations ou des investissements peuvent être créés très rapidement.

18- Imaginez-vous entrain de gagner de l’argent.

Imaginer ce que vous voulez, revient à utiliser votre pouvoir d’attraction. Ce n’est pas une formule magique mais le fait de vous focaliser sur ce que désire votre esprit permet à votre cerveau de commencer à générer des pensées logiques afin de réaliser ce que vous êtes entrain d’imaginer.

Prenez cinq(5) ou dix(10) minutes pour vous visualiser entrain de gagner de l’argent ou entrain de commencer une nouvelle affaire. Profitez-en pendant que vous êtes à la gym ou à la cuisine pour le faire, par exemple.

Je ne pourrai mettre fin à l’article sans vous laisser ce qui va suivre. Lisez jusqu’à la fin s’il vous plaît.

L’indépendance financière ne résoudra que certains de vos problèmes.

Savez-vous ce qui détermine votre niveau de bonheur et de joie ? Si vous y réfléchissez un instant, vous vous rendrez compte que ce n’est pas de l’argent, mais plutôt la possibilité de profiter des choses que vous avez déjà.

La prise de conscience que l’argent ne résout que les problèmes les plus insignifiants tels que l’organisation d’un grand mariage ou le fait d’aller dans une belle station balnéaire vous permet de gagner encore plus.

Parce que lorsque vous comprendrez vraiment ce principe, vous cesserez de considérer la poursuite de l’argent comme un objectif ultime dans votre vie et vous ferez exactement ce que vous voulez vraiment faire. Et le reste se mettra en place.

Nous voici donc à la fin de ce merveilleux article sur les dix-huit(18) règles d’or pour s’enrichir au quotidien et vivre une vie confortable. J’espère qu’il vous sera utile.

Je tiens à transmettre mes sincères remerciements à Abdias, une bonne connaissance à moi qui m’a fournit le support de cet article.

Et vous ? Quelles sont les autres règles d’or que vous ajouteriez à cette liste pour s’enrichir au quotidien et vivre une vie confortable ?

Merci et à la prochaine sur le blog de Mondukpè !

Voici une sélection de mes derniers articles qui pourraient vous intéresser :

Comment entretenir une bonne relation amoureuse ?

Dix(10) excellents conseils pour travailler avec un patron difficile.

Confinement : comment réduire les impacts du télétravail sur la santé ?

Les cinq erreurs à éviter lors de l’utilisation de nos smartphones.

Les neufs types d’intelligence selon le Dr Howard Gardner.

Les dix(10) meilleures façons de parler aux gens sans engendrer des disputes.

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager autour de vous. Abonnez-vous ou suivez-moi sur mes comptes Instagram & Twitter .

Comment entretenir une bonne relation amoureuse ?

Hello la famille, j’espère que vous allez bien. Très heureuse de vous retrouver à nouveau. Dans mon article de ce jour, je vous donnerai quelques conseils pour entretenir une bonne relation amoureuse.

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, je tiens à vous informer qu’il existe désormais une nouvelle catégorie sur mon blog intitulée  » incroyable dilemme « 

Elle a été créé dans le but de venir en aide à toutes les personnes qui vivent des situations difficiles au quotidien et qui ne savent pas comment les gérer ni comment réagir.

Elles n’ont pas le courage d’en parler à leur entourage de peur d’être jugées. D’autres y laissent même leur vie et je trouve ça assez triste et dommage. Puisque tant qu’on vit, il y a toujours de l’espoir et il y aura toujours une solution. Vous pourriez avoir plus de détails sur le lien suivant : incroyable dilemme

Allez, c’est parti !

Oups…j’avais oublié ceci… B.O.B Now en collaboration avec mon blog vous propose cette magnifique vidéo sur la  »conscience de soi » que nous vous invitons à découvrir ICI.

Parlons maintenant d’amour. Je sais que vous mourrez d’envie de découvrir le contenu. Alors, allons-y !

Entretenir une relation amoureuse n’a jamais été une mince affaire. Pleures, rires, joies, déceptions, on passe par toutes les émotions inimaginables. Certaines personnes s’en sortent totalement détruites et changer à jamais.

L’amour normalement ne devrait pas être quelque chose qui doit nous faire du mal, ou nous faire souffrir mais au contraire , cela doit nous apporter bonheur, joie, paix du cœur.

C’est pourquoi j’ai décidé suite à la demande d’une connaissance de rédiger mon article de ce jour sur :  » Comment entretenir une bonne relation amoureuse ? « 

Comment entretenir une bonne relation amoureuse ?

  • Avant de vous mettre en relation, vous devez :

1- Avoir la volonté.

Nous savons tous que lorsqu’une personne ne désire pas quelque chose, elle ne fait rien, ne bouge pas le petit doigt pour l’avoir (nous en savons tous quelque chose…sourire). Voilà pourquoi pour qu’une relation réussisse , les deux conjoints doivent avoir la volonté , ils doivent le vouloir sans quoi la relation sera vouée à l’échec.

2- Savoir ce que vous voulez, ce que vous recherchez.

Oui. C’est très important, vous devez pertinemment savoir ce que vous voulez, vous voulez du sérieux ? Vous voulez vous caser? Vous voulez vous amuser encore un tout petit peu ? Voilà autant de questions auxquelles vous devez répondre.

Car si vous savez ce que vous voulez, vous vous mettez en condition et vous vous donnez les moyens pour l’avoir. Dans le cas échéant, vous vous perdez vous-même et rien ne va.

3- Être prêt/e mentalement.

Désormais ce n’est plus que « toi » mais vous . Ça ne sera pas tous les jours faciles. Il/elle te fera du mal parfois sans fait exprès. Tout ne sera pas toujours rose. Il y aura des moments où vous allez vous fâcher, ou tu n’auras envie de rien etc

Alors vous devez vous y préparer et vous mettre en condition pour gérer tout ça au mieux.

  • Pendant la relation, vous devez :

4- Faire preuve de patience.

Mais oui, la patience vaut de l’or comme on l’a toujours dit. Vous devez faire preuve de patience. Ne soyez pas presser. Ne laissez pas votre conjoint parce qu’il n’a pas encore pu payer sa première voiture ou tout simplement parce que vous traversez des moments difficiles.

Les bonnes choses prennent du temps avant d’arriver.

5- Respecter votre conjoint/e.

Le respect est la base de toute bonne relation (amoureuse, professionnelle etc). Pour la bonne marche de votre couple, vous devez absolument avoir du respect l’un pour l’autre. Quand vous êtes en colère, parlez toujours avec respect car il y a des mots qui ne peuvent s’effacer ni s’oublier.

Ne faites pas à l’autre ce que vous n’aimeriez pas qu’on vous fasse.

6- Savoir reconnaître ses torts et s’excuser.

Personne n’est parfait. Quand vous êtes en erreur, excusez-vous tout gentiment. Ce n’est pas trop demander non plus. Vous n’allez quand même pas risquer votre relation pour un ego à deux balles non?!

7- Faire preuve de générosité.

Soyez généreux/se envers votre conjoint/e. Quand il/elle est dans le besoin n’hésitez pas à lui proposer votre aide. Aidez-vous mutuellement et sans rien attendre en retour.

8- Parler désormais en <<nous>> et non en <<je>>.

À partir du moment où vous décidez de vous mettre en relation avec quelqu’un, vous n’êtes plus que tout/e seul/e mais deux désormais. Vous formez une équipe. Vous devez faire les choses pour deux, prendre des décisions pour deux, agir pour deux, pensez pour deux. Il n’y aura plus de « moi » mais de « nous ».

9- Être prêt/e à faire des sacrifices.

Rien ne dit que vous allez tomber sur un bel homme/une belle femme déjà pleins aux as et ou qui travaille déjà. Vous devez être prêt/e à vous sacrifier, à vivre des moments difficiles et à les surmonter ensemble. Avec le temps, tous vos efforts finiront forcément par payer.

10- Faire plaisir à son partenaire.

Mais oui. On a tous besoin à un moment donné que nos partenaires nous fasse de petites surprises. Que ce soit des sorties, des dîners romantiques ou autres, n’hésitez pas à vous lancer et à arracher un sourire à votre moitié. Seul le geste compte. Faites plaisir à votre chéri/e de temps en temps. Montrez-lui qu’il/elle est important/e à vos yeux.

11- Être tolérant/e.

Personne n’est parfait. Nous avons tous nos caprices et nos défauts. Votre partenaire aura forcément des comportements qui ne vont pas du tout vous plaire. C’est à vous de vous montrer tolérant/e, indulgent/e et de faire avec. Vous devez l’accepter ainsi.

12- Prendre soin de soi : plaire à l’autre.

La tentation est partout. C’est pourquoi de temps en temps il faut savoir raviver la flamme, surprendre votre conjoint/e en prenant soin de vous. Soyez toujours au top de votre forme.

13- Essayer de nouvelles choses.

La routine ne sera pas toujours votre meilleure alliée quand vous êtes en relation. Vous devez innover, changer, essayez de nouvelles choses.

Pourquoi pas de nouvelles positions au lit, pourquoi ne pas décider d’aller faire du parachute et vivre des sensations fortes?Pourquoi ne pas décider de se rendre dans des lieux vraiment chic pour y passer le week-end et vivre des moments spéciaux?

14- Avoir des projets ensemble.

À quoi ça sert d’être en couple avec une personne sans avoir des projets d’avenir avec cette personne ? Vous croyez que vous avez tout le temps pour vous ou que la mort vous attendra peut-être ?

Quand on se met en couple c’est pour diverses raisons et c’est à vous de définir vos objectifs avec votre partenaire. Fonder une famille ? Construire une maison ? Ouvrir un restaurant ?etc. Votre relation n’aura aucun sens sans ces projets d’avenir avec votre moitié.

15- Savoir pardonner.

Pardonner n’est pas toujours facile. Je sais mais cependant vous devez être capable de prendre sur vous et de pardonner quand il le faut.

Personne n’est parfait et nous commettons tous des erreurs parfois inconsciemment ou consciemment.

16- Savoir communiquer.

Mais oui. La communication est primordiale dans la construction et dans la réussite de toute relation. Vous devez vous connaître, savoir communiquer pour une meilleure entente. Aucun problème ne se résoud dans la violence. Si vous savez communiquer, vous avez tout gagné. Vous devez apprendre à ne pas réagir à chaud.

17- Avoir la foi et y croire.

Comment voulez-vous que votre relation réussisse si vous n’y croyez pas, si vous avez tout le temps peur que ça n’aille pas loin, que votre conjoint/e vous trompe? Vous devez absolument y croire, faire confiance à votre partenaire et prier pour que ça marche.

18- Être fidèle.

Comment voulez-vous entretenir une bonne relation si vous n’êtes pas fidèles l’un envers l’autre ? La fidélité est un facteur important dans la réussite d’une bonne relation amoureuse.

19- Être attentionné/e l’un envers l’autre.

Votre conjoint/e vous a parlé d’un problème au travail qu’il/elle est entrain de régler avant de vous endormir la veille? Le lendemain à son retour du travail, demandez-lui si le problème a été résolu.

Votre conjoint/e a une réunion importante avec des partenaires qui peuvent lui rapporter gros ? Rassurez-le/la avant qu’il/elle ne s’y rende. Appelez-le/la à la fin pour savoir si ça s’est bien déroulé.

20- Rigoler ensemble.

Que serait un couple heureux, un couple épanoui sans des moments de fous-rires ? Faites-vous souvent des blagues. Amusez-vous. Faites-vous les pires farces qui existent et rigolez-en. Vous verrez, ça fera un bien fou à votre relation.

21- Savoir s’écouter.

L’écoute est très importante dans une relation. Soyez attentifs à ce que vous dit votre partenaire. Ne l’obligez pas à répéter la même chose plusieurs fois dans la même journée.

Quand vous vous disputez, apprenez à garder votre calme et à écouter votre conjoint/e. Laissez-le/la parler jusqu’à la fin. Vous pourrez ensuite prendre la parole. Évitez de le/la couper.

22- Ne rien se cacher.

Soyez honnête, sincère et transparent/e avec votre partenaire. Ne lui cachez rien qui pourrait nuire à votre couple dans le futur.

23- Limiter vos crises de jalousie.

Ne pas trop faire des crises de jalousies. Vous devez vous faire confiance. Plus vous êtes jaloux/se, plus vous serez tenter de faire des choses pas très catholiques pour votre relation.

Soyez jaloux/se, oui mais n’exagérez pas non plus. Fixez-vous des règles comme par exemple:  »personne ne doit fouiller le téléphone de l’autre. »

  • Les conseils que je vous ai procurés un peu plus haut concernent et les hommes et les femmes. Cependant, il y a aussi des choses que la femme doit spécialement faire pour la bonne marche de sa relation. Pareil pour les hommes.

A- Les femmes :

– Préparez pour vos hommes.
– Faites le ménage quand vous allez chez votre homme.
– Vous ne devez pas mettre toutes vos dépenses financières à la charge de l’homme. Aidez-le quand vous en avez les moyens.
– Soyez au petit soin avec votre homme.
– Soutenez votre homme.
– Soumettez-vous à lui.
– N’élevez jamais la voix pour une raison quelconque sur votre homme.
– N’exposez pas les faiblesses de votre homme à votre famille et à vos amis.
– Ne blâmez jamais votre homme si parfois il vit des moments de galère. Encouragez-le plutôt.
– Ne soyez jamais une femme qui gaspille, la sueur de votre homme est trop précieuse pour être gaspillée. Apprenez à épargner et à dépenser votre argent à des fins utiles. Payez par exemple des ustensiles de cuisine ou autres.
– Le satisfaire sexuellement. Ne prétendez jamais être malade pour refuser le sexe à votre mari. Vous devez lui donner ce qu’il veut. Le sexe est très important pour les hommes, si vous continuez à refuser… une autre femme lui donnera ce qu’il veut.
Aucun homme ne peut résister trop longtemps à la faim de sexe.
– Prenez le temps de vous faire belle, car votre homme est toujours entouré de belles femmes qui n’ont pas froid aux yeux et qui sont prêtes à tout.
– Ne laissez pas vos parents ou votre famille interférer dans vos problèmes de couples.
– Ne racontez pas vos problèmes de couples à des femmes qui n’ont aucun principes ni valeurs.
– Une femme de prière est une femme mieux équipée … priez toujours pour votre homme car sa réussite est aussi la votre.

B- Les hommes :

– Aidez vos femmes à la cuisine.
– Aidez pour le ménage.
– Complimentez-les de temps en temps.

Nous voici donc à la fin de cet article. J’espère que vous avez passé un agréable moment en dévorant ces lignes. Si j’ai eu à omettre certaines choses ou certains détails que vous jugez aussi important dans la réussite et l’entretien d’une bonne relation amoureuse, n’hésitez pas à les mentionner en commentaire.

Merci et à la prochaine sur le blog de Mondukpè !

Voici une sélection de mes récents articles qui pourraient vous intéresser :

Dix(10) excellents conseils pour travailler avec un patron difficile.

Confinement : comment réduire les impacts du télétravail sur la santé ?

Les cinq erreurs à éviter lors de l’utilisation de nos smartphones.

Les neufs types d’intelligence selon le Dr Howard Gardner.

Les dix(10) meilleures façons de parler aux gens sans engendrer des disputes.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le autour de vous. Abonnez-vous ou suivez-moi sur mes comptes Instagram & Twitter .

Dix(10) excellents conseils pour travailler avec un patron difficile

Hello la famille, j’espère que vous allez bien. Très heureuse de vous retrouver à nouveau. Dans mon article de ce jour, je partagerai avec vous dix(10) excellents conseils pour travailler avec un patron difficile.

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, je vous informe qu’il existe désormais une nouvelle catégorie sur mon blog intitulée  » incroyable dilemme  »

Elle a été créé dans le but de venir en aide à toutes les personnes qui vivent des situations difficiles au quotidien et qui ne savent pas comment les gérer ni comment réagir.

Elles n’ont pas le courage d’en parler à leur entourage de peur d’être jugées. D’autres y laissent même leur vie et je trouve ça assez triste et dommage. Puisque tant qu’on vit, il y a toujours de l’espoir et il y aura toujours une solution. Vous pourriez avoir plus de détails sur le lien suivant : incroyable dilemme

Parlons maintenant de la raison d’être de cet article.

Il y a quelques jours, quand j’ouvrais mon whatsapp, je suis tombée sur ce message : << Comment faire avec un patron difficile ? Ma préoccupation.>> .

Je vous laisse la capture de la conversation juste ici :

Après avoir lu, j’ai décidé de faire un audio à l’intéressé et de lui dire ce qu’il doit faire dans une pareille situation.

Nous sommes plus d’un milliard à travailler dans le monde. Quand on a la chance, on tombe sur des patrons vraiment honnêtes , gentils , simples et sans problèmes. Mais dans d’autres cas, c’est juste l’enfer & nous ne savons pas toujours quels comportements adopter face à ces péripéties de la vie.

Certaines personnes ne pouvant plus supporter préfèrent démissionner et perdre leur travail ou carrément perdent leur sang froid et se font éjecter. (Bienvenue le chômage et les galères.)

Il y a cependant une chose que nous devons tous faire l’effort de comprendre : personne n’est facile à vivre, même moi qui suis entrain de rédiger cet article, je ne suis pas si agréable à vivre que ça. Tout ça pour vous dire quoi ?

Dans la vie, nous devons apprendre à vivre avec les autres, à les accepter tels qu’ils sont pour pouvoir avancer.

Dix(10) excellents conseils pour travailler avec un patron difficile.

Un patron difficile se caractérise par une personnalité prédominante dans laquelle on retrouve : un mauvais caractère, de l’impulsivité, de l’intolérance, de l’obstination, de l’égoïsme et un manque de flexibilité et de compassion.

1- Faire ce pour quoi vous êtes là : concentrez-vous sur votre boulot.

Restez professionnel. Faites ce que vous avez à faire. Ne centrez pas vos objectifs professionnels sur la mauvaise attitude de votre patron, mais plutôt sur les objectifs de l’entreprise, ainsi vous travaillerez mieux.

2- Donner le meilleur de vous et faites bien votre travail.

Soyez irréprochable dans votre boulot. Montrez-vous comme un employé capable, proactif et responsable. Votre bonne attitude et les résultats de votre travail doivent parler d’eux-mêmes. Réalisez un bon travail et ce, de la plus correcte des manières. Soyez attentif aux détails et soyez un bon professionnel.

3- Faire preuve de maturité, de tolérance, d’indulgence et de patience.

Il y a trois choses essentielles à considérer pour se confronter à un patron difficile : la maturité, la patience et la tolérance. Vous savez pourquoi vous êtes là. La finalité est de savoir si votre emploi vous permet de grandir, d’atteindre vos objectifs de vie sur de court et long terme et de vous développer en tant que professionnel.

Si la réponse est positive, concentrez-vous sur cela et ignorez la désagréable attitude de votre chef. Ce ne sera sans doute pas simple, mais ça vaut le coup, croyez-moi.

4- Faire ce que votre patron aime.

Mais oui. Si vous savez que votre patron n’aime pas que vous traitez un dossier de telle manière, respectez cela. N’allez pas faire autre chose que vous savez pertinemment le mettra hors de lui ou le sortira de ses gongs.

Faites ce qu’il aime et ainsi vous éviterez plus rapidement ses foudres.

5- L’accepter tel qu’il est.

Sachez que vous ne pouvez pas changer votre chef. Personne n’est parfait, et parfois pour avancer dans la vie, la meilleure des choses à d’accepter et de faire avec les défauts et les qualités de celui qui est en face de nous.

6- Ne pas prendre à cœur ou au premier degré toutes les reproches de votre patron.

Vous devez connaître votre propre valeur et vous devez chercher à stimuler votre développement professionnel.

Abstenez-vous de devenir trop émotionnel pendant que vous discutez avec votre chef. Vous devez conserver votre professionnalisme.

Si vous vous sentez submergé par vos émotions au milieu d’une conversation, excusez-vous et demandez à continuer la conversation plus tard.

Habituez-vous à entendre ses critiques sur votre travail.

Écoutez ces inquiétudes et dites-lui que vous appréciez ses conseils et que vous allez travailler sur les points qu’il vous a exposé. Ne restez pas sur la défensive.

7- Ne pas perdre votre sang froid : montrez-vous toujours respectueux.

Ne commettez pas l’irréparable en lui parlant mal ou en lui disant des choses que vous pourriez regrettez plus tard. Sachez vous contrôlez en toute circonstance.

N’interrompez pas votre chef quand vous êtes en pleines discussions. Attendez qu’il ait fini de parler. Éviter à tout prix de lui donner l’impression de penser que ce qu’il dit ne vous intéresse pas.

Quand vous êtes entrain de converser avec votre patron et que vous sentez que le ton est entrain de monter, excusez-vous et retirez-vous très doucement.

8-Ne pas garder rancune envers votre chef.

Ne lui en voulez pas, ne soyez pas en colère contre lui. Sinon vous vous ferez du mal pour rien et le rendement de votre travail, ainsi que tous vos sacrifices seront vains.

Travaillez avec votre chef plutôt que contre lui. Cela vous permettra d’améliorer votre relation avec votre patron sans affecter l’état général de l’entreprise pour laquelle vous travaillez.

Même si vous pourriez vous sentir mieux en ridiculisant votre chef pendant une réunion, sur de long terme, cela n’aura aucun effet positif sur votre relation et vous n’allez pas vous sentir mieux non plus.

Au contraire, il vous sera encore plus difficile de travailler si vous empirez la situation avec votre chef. Il n’y a rien de plus contreproductif que cela.

Aidez votre chef à atteindre ses objectifs en étant serviable, présent/e et en le soutenant. Même s’il est difficile de travailler avec lui, votre vie ne sera que plus facile si vous le caressez dans le sens du poil malgré tout.

9- Toujours avoir un petit agenda sur vous pour noter toutes les instructions de votre patron.

Prenez note de toutes vos conversations. Vous pourrez mieux maitriser la situation avec votre chef si vous gardez des notes de vos conversations, que ce soit par email ou autres.

Cela vous aidera pour l’ultime raison que voici :

En gardant des preuves de tout ce que dit votre patron, il vous sera plus facile de le confronter à des instructions contraires qu’il vous donne ou de lui rappeler ce qu’il vous a demandé de faire au cas où il vous dirait qu’il ne l’a jamais dit.

Gardez des notes de tout ce qui vous parait important en ce qui concerne votre situation avec votre chef.

Attention…n’en parlez à personne. Vous ne devez pas sortir votre agenda devant lui et gribouiller des notes, car cela pourrait encore ajouter de l’huile sur le feu.

Vous gardez ces notes pour vous-même, pour vous en servir comme arguments plus tard quand vous retrouverez dans des problèmes.

10-Faire appel à votre intelligence émotionnelle.

<< L’intelligence émotionnelle et le professionnalisme seront vos meilleurs alliés lorsqu’il s’agit de gérer un patron difficile.

Parfois, derrière ce patron compliqué se cache une personne pleine d’insécurités, si vous lui démontrez que vous êtes capable, peut-être qu’il ou elle se détendra. >> business.toutcomment.com

Parlant d’émotion…je vous invite à découvrir mon article sur : Comprendre et maîtriser ses émotions. Un article qui peut beaucoup vous apporter.

Bref, c’était juste une parenthèse, continuons.

<< L’American Psychological Association nous apporte ici « quelques « trucs » pour préserver la relation de travail avec un supérieur hiérarchique stressé donc au comportement parfois « difficile » ou critique.

Gérer un patron difficile passe par la compréhension des raisons de son comportement. Si son comportement difficile est passager et semble être le résultat d’une surcharge de stress plutôt que celui de sa personnalité, il y a de fortes chances qu’il puisse être modifié.

S’il s’agit « d’un style » chroniquement hostile indépendant de la quantité de stress au travail, il est peut être alors préférable de demander conseil à un responsable ou un professionnel des ressources humaines.

Gérer ses propres émotions négatives :

gérer un patron difficile passe aussi par la compréhension de ses propres émotions négatives en réaction au comportement difficile d’un supérieur hiérarchique. En effet, il ne s’agit pas de « tomber » dans un comportement autodestructeur, par exemple en faisant de l’obstruction ou en s’opposant systématiquement.

Savoir communiquer « positif » :

une fois ses émotions et son propre comportement maîtrisées, il s’agit de communiquer ses problèmes ou ses questions « dans un esprit positif et constructif » en préservant une atmosphère propice à la résolution des problèmes.

Faire face à la critique en préservant la relation de travail :

en cas de critique, même injuste, il s’agit d’en discuter calmement, et non d’aller à la confrontation. L’analyse des problèmes doit être constructive et non contradictoire.

L’auteur rappelle que la critique aussi est parfois constructive car source d’indications sur le moyen de faire mieux, elle ne doit pas toujours être vécue comme une attaque personnelle. Il s’agit donc de savoir faire la séparation entre travail et ego personnel, de contrôler ses impulsions et ses émotions, de ne pas être sur la défensive.

La critique doit être prise, autant que possible, comme une occasion de travailler ensemble dans un esprit de développement et de progrès. Se considérer en partenaire et non comme une victime contribue à cet esprit constructif.

Ne pas se sentir victime des circonstances contribue à se sentir plus autonome face à ces nouveaux facteurs.

La clé de la gestion du stress est donc de connaître ses propres sensibilités ou vulnérabilités à certaines contraintes spécifiques de l’environnement de travail et de savoir reconnaître les signes avant-coureurs de son propre corps et de son esprit.

Une fois ces vulnérabilités connues et les signes perçus, il est temps de mettre en place sa stratégie personnelle de gestion du stress.

On peut se sentir dépassé et incapable de gérer ce processus anti-stress soi-même, ce peut être une bonne idée de consulter un psychologue qui peut apporter l’accompagnement de long terme nécessaire pour mieux gérer son stress. >>

Source : American Psychological Association Avril 2014 Managing your boss (Visuel©️ Luis Louro – Fotolia.com). santelog.com

Nous voilà donc à la fin de cet article, j’espère qu’il vous sera utile comme d’habitude. Si vous respectez tout ce qui a été dit un peu plus haut, vous allez sûrement être surpris/se de voir qu’après tout qu’il est très facile de travailler avec un patron difficile.

Et vous ? Avez-vous déjà été victime d’un patron difficile ? Si oui racontez-nous votre expérience en commentaire.

D’autres articles qui pourraient vous intéresser :

Confinement : comment réduire les impacts du télétravail sur la santé ?

Les cinq erreurs à éviter lors de l’utilisation de nos smartphones.

Les neufs types d’intelligence selon le Dr Howard Gardner.

Les dix(10) meilleures façons de parler aux gens sans engendrer des disputes.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le autour de vous.

Abonnez-vous ou suivez-moi sur mes comptes Instagram & Twitter .

Confinement : comment réduire les impacts du télétravail sur la santé ?

Hello la famille , j’espère que vous allez bien. Avec l’avènement du Covid-19, le monde du télétravail a subi une grosse évolution . Malgré ses nombreux avantages, le télétravail présente des risques considérables pour toutes les personnes qui l’épousent lorsque certaines précautions et mesures ne sont pas prises ni respectées.

Pour ne pas endommager votre état de santé tout en étant chez vous, il serait primordial d’adopter un certain nombre de comportements qui vous permettront de bien faire votre travail et de gagner de l’argent sans vous inquiéter des retombés.

Nous allons de ce fait, dans un premier temps découvrir les risques auxquels sont exposés les télétravailleurs en cette période de confinement et dans un second temps, je vous ferai une liste des choses à améliorer pour réduire les impacts de télétravail sur la santé.

À lire aussi : Covid-19 : Quinze choses à faire chez soi pour combattre l’ennui pendant le confinement.

L’article sera cindé en deux grandes parties à savoir :

I- Les risques liés au télétravail.

a- Les risques physiques ou les risques de santé.

b- Les risques psychosociaux et stress.

II- Quelques approches de solutions pour réduire les impacts du télétravail sur la santé.

Vous êtes prêts ?! Top c’est parti !

Confinement : comment réduire les impacts du télétravail sur la santé ?

I- Les risques du télétravail :

Le télétravail quand il n’est pas effectué dans de bonnes conditions présente beaucoup de risques pour les personnes qui le font.

Parmis eux figurent : les risques physiques & les risques psychosociaux et stress.

À lire aussi : Les neufs types d’intelligence selon le Dr Howard Gardner.

a- Les risques physiques (risques pour la santé) :

Parmis les risques physiques, nous avons : la fatigue visuelle, les risques des champs électromagnétiques, les risques électriques, les risques de troubles musculo-squelettiques(TMS).

*Fatigue visuelle :

Travailler devant un écran et ce, pendant plusieurs heures d’affilée n’est pas du tout conseillé. Car cela peut engendrer une fatigue visuelle.

Les risques de fatigue visuelle peuvent être causés par :

– la conception du poste de travail ;

il s’agit de la présence de reflets sur l’écran c’est à dire que l’éclairement est inadapté, l’écran mal positionné, la distance oeil – écran assez courte.

– une mauvaise organisation ;

c’est à dire que la durée de travail est excessive et pire encore sans pauses.

La fatigue visuelle se manifeste par des modifications physiologiques, une baisse des performances visuelles, des sensations de lourdeur des globes oculaires, des rougeurs, des picotements, des éblouissements, une myopie temporaire, les yeux secs, des maux de tête, une vue de plus en plus trouble au fur et à mesure de l’effort, des larmoiements, des clignements intempestifs des paupières.

Nous avons également le syndrome de l’oeil sec qui se caractérise par un manque de larme provoquant des sensations de brûlures ou d’irritation. Il peut être dû à plusieurs facteurs modifiables tels que :

– un écran placé trop haut par rapport à la distance de nos yeux ;

– la rareté du clignement des paupières lorsque vous faites un usage intensif de la souris. Ceci peut causer de longues durées de fixation de l’écran (la sollicitation de l’attention limite la fréquence de clignement).

Que pouvons-nous retenir ?

Les mauvaises conditions d’éclairage (reflets sur les écrans, éblouissement direct…), un poste peu ergonomique, le manque de pauses visuelles sont des sources de fatigue visuelle.

*Les risques des champs électromagnétiques :

Les risques éventuels sur la santé causés par l’exposition aux rayonnements électromagnétiques artificiels ne sont pas encore connus et les nombreuses études en cours de réalisation sur leurs effets n’apportent pas de conclusions effectives.

Cependant, l’utilisation intensive du téléphone portable expose particulièrement le télétravailleur à des sources d’émission d’ondes dont il est très proche, car les effets biologiques observés dépendent de la puissance du champ électromagnétique qui diminue rapidement avec la distance.

 » Le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) indique que l’usage intensif du téléphone portable « peut-être cancérogène pour l’homme » à long terme et il y a parfois des effets directs pathologiques significatifs à court terme pour certaines personnes hypersensibles (nausées, vertiges, palpitations, effets visuels et nerveux).  » http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=489

À lire aussi : Les dix(10) meilleures façons de parler aux gens sans engendrer des disputes.

*Les risques électriques :

Des risques électriques peuvent être enregistrés lors de l’utilisation d’installation électrique précaire ou provisoire. L’utilisation de prises défectueuses ou de conducteur sous tension(rallonge) représentent des dangers potentiels pour les télétravailleurs.

*Les risques de troubles musculo-squelettiques :

La posture favorite des TMS

Source : http://www.inrs.fr/risques/travail-ecran/risques-sante.html

La position statique assise prolongée, l’utilisation constante du clavier, de la souris et de l’écran de l’ordinateur, le travail permanent au téléphone, engendrent des contraintes posturales au niveau du dos, du cou, des épaules et du poignet.

Les TMS endommagent essentiellement les tissus mous : les muscles et les tendons. Lors d’un travail sur écran, ce sont ceux de la nuque, des épaules, de la région lombaire, des poignets et des mains qui sont plus particulièrement atteints et exposés.

Les poignets souffrent également lors de la frappe dactylographique sur le clavier et de la manipulation répétitive de la souris.
Il en résulte souvent des cervicalgies et des lombalgies, des affections du poignet, par appui sur le talon de la main.

On note aussi des tendinites du pouce et du coude liées à l’usage des microclaviers ou des combinés téléphoniques mal tenus.

La position assise immobile de longues heures favorise aussi l’apparition de pathologies comme les troubles circulatoires, le diabète, ou l’obésité, aggravée par le grignotage et/ou une restauration rapide, sans vraie pause-déjeuner.

Les contacts cutanés fréquents avec des claviers et combinés de téléphone sales, génèrent aussi des maladies digestives dues aux virus et bactéries manuportés (gastro-entérite…). http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=489

Les facteurs de survenue des risques des TMS sont nombreux :

À lire aussi : Comment gérer le stress de façon continue chez un entrepreneur ?

– Ils peuvent être liés à la posture de l’opérateur devant son écran. Le maintien d’une position statique assise prolongée peut engendrer une fatigue musculaire par la sollicitation permanente durant une longue durée des muscles pour maintenir cette posture.

Ces postures assises induisent par ailleurs un comportement sédentaire (être assis avec une faible dépense d’énergie) qui, s’il est prolongé, est très nuisible pour la santé.

– Les TMS peuvent également être liés à des défauts d’aménagement du poste de travail : l’écran est souvent trop haut lorsque le moniteur est posé sur une unité centrale.

Plus encore, une utilisation du clavier sans aucun appui des avants bras sur le plan de travail sollicite de manière trop soutenue les muscles des épaules.

Par ailleurs, une forte concentration, des situations stressantes favorisent l’apparition des TMS. En effet, lorsque l’on est stressé, on est plus contracté que d’ordinaire et les muscles ont du mal à se relâcher complètement au repos.

À lire aussi : Confinement et Solitude : comment et pourquoi ne pas retourner vers son ex ?

b- Les risques psychosociaux et stress

Les risques psychosociaux (RPS) correspondent à des situations de travail où est présent le stress. Ils peuvent être induits par l’activité elle-même ou causés par son organisation.

<< Le stress est un déséquilibre entre la perception qu’une personne a des contraintes de son environnement de travail et la perception qu’elle a de ses propres ressources pour pouvoir y faire face. >> http://www.inrs.fr/risques/travail-ecran/risques-sante.html

Dans le cas du télétravail, le stress peut être dû à la tâche et à l’organisation du travail : le travail mental répétitif, l’initiation à un nouveau logiciel, la pression temporelle, les temps d’attente aux réponses  de l’ordinateur.

La fixation d’objectifs inatteignables, sont également susceptibles d’engendrer du stress.

Pour en savoir plus : http://www.inrs.fr/risques/travail-ecran/risques-sante.html

À lire aussi : Comment la moulinex de ma mère m’a donné une belle leçon de vie ?

II- Comment réduire les risques du télétravail sur la santé ?

L’inadaptation du bureau à domicile peut engendrer des risques liés à une installation défectueuse.

Pour gérer efficacement les effets du télétravail sur la santé, il convient d’être virgilant/e à l’aménagement et à l’implantation des postes de travail, à la posture à adopter, à l’affichage des informations sur l’écran et à l’organisation des tâches de travail etc

C’est ce je vous invite à découvrir dans les lignes à suivre.

À lire aussi : Comprendre et maîtriser ses émotions.

À lire aussi : Comment rester en confinement avec une personne avec qui ça dégénère très vite ?

  • L’ environnement sonore :

Les bruits sont des sources de fatigue et de stress. Quand ils sont trop imposants, les bruits deviennent très gênants puisque la tâche à effectuer demande beaucoup de concentration. Plus la tâche à effectuer est difficile et complexe, plus des effets indésirables liés au bruit tels que la diminution des performances cognitives risquent de se manifester. http://www.inrs.fr/risques/travail-ecran/prevention-risques.html

  • La posture :

Retenez une chose : la posture idéale n’existe pas !

Il existe en revanche selon L’INRS une posture de moindre inconfort dont les caractéristiques sont les suivantes :

– Les pieds reposent à plat sur le sol de préférence ou sur un repose-pieds permettant de maintenir les pieds à plat lorsque le plan de travail n’est pas réglable en hauteur,

– L’angle du coude est droit ou légèrement obtus,

– Les avant-bras sont proches du corps,

– La main est dans le prolongement de l’avant-bras,

– Le dos est droit ou légèrement en arrière, et soutenu par le dossier.

L’installation du bureau et du siège doit permettre l’ajustement du clavier pour obtenir un positionnement adéquat du bras et la main (angle du coude droit ou légèrement obtus ; avant-bras proches du corps ; main dans le prolongement de l’avant-bras) ; le siège doit être réglable, de manière à ce que les pieds reposent à plat sur le sol ou sur un repose-pied, dos droit ou légèrement en arrière et soutenu par le dossier.

À lire aussi : Covid-19 : Comment éviter de prendre du poids pendant le confinement ?

Voici un exemple

Source : http://www.inrs.fr/risques/travail-ecran/prevention-risques.html

  • La distance œil – écran :

<< En alphanumérique, la distance optimale entre l’œil et l’écran dépend principalement  de la taille des caractères ou des chiffres affichés.

En pratique, une distance œil – écran de l’ordre de 50 cm à 70 cm (en fonction de la taille de l’écran) assure un confort visuel satisfaisant. >> http://www.inrs.fr/risques/travail-ecran/prevention-risques.html

À lire aussi : Comment faire une bonne impression à sa belle-famille ?

  • Le porte-document :

Lorsque le télétravailleur  travaille à partir de documents papier, un porte-document est utile. Celui-ci doit être placé à une hauteur et une profondeur qui minimisent la fatigue de la nuque et des yeux : à côté de l’écran ou entre le clavier et l’écran.

Si il a besoin de placer ses documents devant lui pour y écrire, un support de document amovible peut être placé devant l’écran sans avoir besoin de repousser le clavier.  

Venons-en maintenant aux différents composants de votre ordinateur : il s’agit du clavier et de la souris.

  • Le clavier :

Le clavier doit se situer en face du télétravailleur mais pas au bord du plan de travail pour permettre l’appui occasionnel des mains et des avant-bras.

<< Une distance de 10 à 15 cm entre le bord du plan du travail et la barre d’espacement du clavier permet cet appui. Il faut éviter de poser continuellement les poignets sur le bord du bureau pendant la frappe. >> http://www.inrs.fr/risques/travail-ecran/prevention-risques.html

À lire aussi : Comment surmonter sa  » vidéophobie ?  »

  • La souris :

La souris peut être positionnée dans le prolongement de l’épaule, l’avant-bras étant appuyé sur la table ou devant le clavier si celui-ci est très peu utilisé.

Placer la souris devant le clavier, plutôt qu’à côté du clavier, réduit les sollicitations musculaires.

La performance et la satisfaction des utilisateurs sont meilleures lorsque la souris est placée librement, sans contrainte, sur le plan de travail.

Il convient de ne pas laisser les poignets posés en continu sur le bureau. Il est possible d’utiliser un repose-poignet pour le clavier et la souris. http://www.inrs.fr/risques/travail-ecran/prevention-risques.html

N’oubliez surtout pas, les claviers, les souris, les téléphones, les équipements bureautiques, doivent être fréquemment nettoyés et désinfectés pour éviter tout risque d’infection.

À lire aussi : Les vingt-quatre(24) à ne pas commettre dans la vie.

  • L’affichage de l’écran :

Selon toujours L’INRS, la polarité de l’écran doit privilégier un affichage sur fond clair car :

– elle est moins fatigante pour la vue qu’un affichage sur fond sombre ;

– les reflets sont moins visibles ;

– la couleur de fond est la même que celle des documents papier et de l’environnement (murs souvent de couleur claire).

La couleur bleue est à éviter pour les caractères de petites tailles et pour le curseur car elle est la moins bien perçue quand on fixe quelque chose ou avec l’avancée en âge. Cependant, il faut veiller à ce que le contraste entre les caractères et le fond soit suffisant.

– L’écran doit être orienté perpendiculairement aux fenêtres, pour limiter les reflets, et il convient de pivoter l’écran si des reflets subsistent du fait des luminaires.

Parlons maintenant de l’organisation du travail !

À lire aussi : Les cinq erreurs à éviter lors de l’utilisation de nos smartphones.

  • L’organisation du travail :

Travailler toute la journée non stop sur un écran n’est pas chose recommandable. Pour en réduire les effets, il est conseillé d’alterner le travail en ligne avec des tâches autres qui n’ont aucun rapport avec l’écran.

Il faut s’accorder une pause d’au moins 15 minutes toutes les deux heures. Ces pauses doivent avoir lieu hors du poste de travail pour rompre la posture statique : quitter la position assise, se lever, s’étirer et marcher, se détendre les jambes, manger. Il est bon d’avoir un rituel de travail assez constant : heures de début et fin de travail, de repas ou collation.

<< Par ailleurs, l’organisation des tâches doit permettre un repos périodique des mécanismes d’accomodation et de convergence des yeux sollicités pendant le travail. Ainsi quitter l’écran des yeux, même brièvement, contribue à la prévention de la fatigue visuelle. >> http://www.inrs.fr/risques/travail-ecran/prevention-risques.html

Nous voilà donc au terme de cet article. J’espère qu’il vous a plus et qu’il vous sera plus que utile. C’est génial, même « genialissime » (hahahaha ) de travailler de chez soi, il n’y a rien de mieux, mais ce serait encore plus parfait si vous le faisiez tout en limitant les risques pour votre santé.

Sources : http://www.inrs.fr/risques/travail-ecran/risques-sante.html

http://www.inrs.fr/risques/travail-ecran/prevention-risques.html

http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=489

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager et à vous abonner pour ne rien rater de mes prochains articles !

Retrouvez-moi sur Instagram & sur Twitter .

À lire aussi : Voici pourquoi certaines personnes deviendront jamais riches.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer